07
Août
2017
|
17:18
Europe/Amsterdam

Toyota et Mazda signent une alliance industrielle et capitalistique

La signature de cet accord marque le début d’une collaboration concrète visant à redéfinir les valeurs de la mobilité future et pérenniser une croissance durable.

Par un accord signé le 4 août, Toyota Motor Corporation (Toyota) et Mazda Motor Corporation (Mazda) ont créé une alliance industrielle et capitalistique, afin de renforcer un partenariat instauré depuis plusieurs années.

Aboutissement de deux ans de discussions entre les deux entreprises, il donne à leur collaboration un coup d’accélérateur tout en l’ancrant dans la durée.

L’alliance porte sur les points suivants :
1) Création d’une coentreprise qui produira des véhicules aux États-Unis
2) Développement conjoint de technologies pour les véhicules électriques
3) Développement conjoint de technologies pour les véhicules connectés
4) Collaboration autour des hautes technologies de sécurité
5) Extension des produits complémentaires.

En outre, Toyota et Mazda ont noué une alliance capitalistique qui préserve leur indépendance et l’égalité des deux entreprises. Selon ce montage financier, Toyota doit souscrire et acquérir des actions nouvellement émises par Mazda. Parallèlement, Mazda achètera à Toyota des actions pour un montant équivalent à celui des actions Mazda. La valeur des actions acquises mutuellement par chacun des groupes sera équivalente.

Akio Toyoda, président de TMC, a salué cet accord en ces termes : « Le meilleur de cette alliance, c’est que nous avons trouvé un partenaire passionné d’automobile. De plus, il attise notre esprit de compétition et nous poussera à nous surpasser. Dans ce partenariat, des passionnés vont travailler main dans la main pour améliorer sans cesse leurs voitures. Il concrétise en outre notre souhait : ne jamais laisser les voitures devenir de simples marchandises. »

Au nom de Mazda, son président et CEO Masamichi Kogai a déclaré : « Je serais comblé si, à travers cette alliance, nous contribuons à dynamiser le secteur automobile et à conquérir de nouveaux passionnés de voitures en créant une saine émulation entre deux entreprises animées par l’esprit de compétition, afin de favoriser l’innovation et l’émergence de nouveaux talents et de chefs de file. »

L’industrie automobile doit faire face à des défis toujours plus nombreux, à commencer par le durcissement des réglementations environnementales et des normes de sécurité pour les véhicules neufs, l’arrivée de concurrents venus d’autres secteurs et la diversification des entreprises liées à la mobilité. Pour préparer l’avenir, mais aussi pour mutualiser leurs forces respectives afin d’améliorer les technologies et consolider leurs assises commerciales, Toyota et Mazda comptent intensifier leur collaboration et, à travers elle, pérenniser leur croissance en surmontant ces problèmes pressants.

Le 13 mai 2015, Toyota et Mazda avaient signé un accord de partenariat durable, qui prévoyait la mise en commun des ressources respectives et la complémentarité des produits et technologies, afin de créer des voitures plus attrayantes. Depuis lors, les deux entreprises ont discuté des domaines à explorer, sur le principe d’une relation équitable et mutuellement bénéfique à long terme.

À moyen et long terme, Toyota et Mazda bâtiront une relation positive qui respecte l’autonomie et l’égalité de chaque partie, tout en œuvrant au succès des projets communs. Dans l’optique de créer de nouvelles valeurs pour la mobilité future, les deux sociétés comptent accélérer leur coopération et contribuer au développement d’une société durable, en dépassant les attentes des consommateurs.

Détails de l’accord d’alliance industrielle

  1. Création d’une coentreprise qui produira des véhicules aux États-Unis

Dans le cadre de cette nouvelle alliance, Toyota et Mazda vont étudier la possibilité de construire aux États-Unis un site de production commun financé à parts égales. Sa capacité de production annuelle serait d’environ 300 000 véhicules. Dans l’attente des agréments des autorités gouvernementales compétentes, les entreprises commenceront à examiner les plans détaillés dans l’objectif d’une mise en service en 2021. Cette usine nécessitera un investissement total d’environ 1,6 milliard de dollars (soit environ 1,35 milliard d’euros) et créera à terme 4 000 emplois. En plus de la collaboration déjà existante autour des produits et technologies, Toyota et Mazda ont l’intention d’améliorer ainsi la compétitivité de leur production.

Mazda y produira de nouveaux modèles de crossover destinés au marché nord-américain, tandis que Toyota y produira la Corolla pour l’Amérique du Nord.

En fabriquant des véhicules aux États-Unis, Mazda espère poursuivre sa croissance en Amérique du Nord et répondre plus rapidement aux besoins de la clientèle, selon la région et le modèle.

Pour sa part, en augmentant encore sa capacité de production aux États-Unis, Toyota y renforce son implantation afin de réagir plus vite à l’expansion du marché nord-américain. Au Mexique, la future usine Toyota de Guanajuato, en cours de construction, produira le Tacoma au lieu de la Corolla. Mais ce changement n’aura aucune incidence notable sur les embauches et les investissements prévus.

  1. Développement conjoint de technologies pour les véhicules électriques

Pour répondre à la demande et aux attentes croissantes en matière de véhicules électriques dans le monde, Toyota et Mazda envisagent de développer ensemble des technologies dédiées à la structure de base de véhicules électriques compétitifs, en mobilisant et échangeant librement leur savoir-faire. Ainsi, les deux sociétés pourront s’adapter plus rapidement à l’évolution de la réglementation et du marché dans chaque pays. Les détails de cette collaboration ne sont pas encore finalisés.

  1. Développement conjoint de technologies pour les véhicules connectés et collaboration en matière de technologies de sécurité avancée

Face à la demande croissante de dispositifs connectés et à l’usage accru de l’informatique embarquée, Toyota et Mazda développeront ensemble des technologies dédiées aux systèmes multimédia automobiles. Par ailleurs, Toyota travaillera avec Mazda à la mise au point de technologies de véhicule à véhicule (V2V) et de véhicule à infrastructure (V2I), avec pour objectif d’éradiquer les accidents de la circulation.

  1. Extension des produits complémentaires

À l’heure actuelle, Mazda fournit une berline compacte à Toyota en Amérique du Nord. En plus, Toyota fournira à Mazda un fourgon compact de type deux volumes au Japon. Les deux sociétés examineront la possibilité d'y ajouter d’autres produits complémentaires à l’échelon mondial.

Détails de l’alliance capitalistique

Aux termes de cet accord, les entreprises s’engagent à établir une collaboration durable, en optimisant leurs synergies et par des prises de participation croisées, précisées ci-dessous.

Toyota achètera 31 928 500 actions ordinaires nouvellement émises par Mazda (soit 5,05 % du total des actions après augmentation de capital ; valeur totale : 50 milliards de yens, environ 380 millions d’euros).

Mazda achètera à Toyota des actions pour un montant équivalent à celui des actions Mazda (soit 0,25 % du capital par actions).

Les deux entreprises prévoient d’utiliser les recettes issues de l’augmentation de capital d’une part, et de la cession d’actions de l’autre, pour financer en partie la création de la coentreprise destinée à la production de véhicules aux États-Unis.

Ils se réservent en outre la possibilité de renforcer leur alliance capitalistique en fonction des progrès de leur alliance industrielle.

Calendrier

  1. Date de la signature de l’accord : vendredi 4 août 2017
  2. Date prévue de l’acquisition d’actions (échéance du règlement) : lundi 2 octobre 2017
Contact
photo:Sébastien  Grellier
Sébastien Grellier
Directeur, Communication Presse, Relations Extérieures et Environnement
+33 1 47 10 82 07
Stéphanie Thumerelle
Responsable Communication Corporate, Relations Extérieures et RSE
+33 1 47 10 81 27
photo:Stéphane  Chevalier
Stéphane Chevalier
Attaché de Presse Toyota
+33 1 47 10 82 55
/
+33 6 30 81 43 58
Partager cette publication
Partager sur : Twitter
Partager sur : Facebook
Partager sur : LinkedIn
Dernières actualités