16
Avril
2017

VICTOIRE DE TOYOTA GAZOO RACING À SILVERSTONE

Aux 6 Heures de Silverstone, manche d’ouverture du Championnat du Monde d’Endurance (WEC) de la FIA, Toyota GAZOO Racing s’est adjugé la victoire sur le fil à l’issue d'une course palpitante.

La TS050 Hybride #8 de Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima s’est en effet imposée dans le dernier quart d’heure, devant 50 200 spectateurs (chiffre officiel).

Outre les habituels trophées réservés aux vainqueurs, l’équipage #8 s’est vu remettre le Royal Automobile Club International Tourist Trophy, créé en 1905 et décerné à des pilotes aussi prestigieux que Tazio Nuvolari, Graham Hill ou encore Stirling Moss.

De son côté, partie en pole position, la TS050 Hybride #7 de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López a signé le meilleur chrono en course mais a perdu une heure à la suite d'un accident qui l’a reléguée à la 23e place. D’abord ausculté au centre médical du circuit, José María a passé à l’hôpital un scan de contrôle mais ne souffre d’aucune blessure.

Placées en première ligne, les deux Toyota s’élancent en tête par un temps sec et frais, perturbé 45 minutes plus tard par une averse suivie de petites pluies éparses.

Ralenti par un problème de barre antiroulis, Kamui et sa #7 cèdent la tête à la jumelle #8 et rétrogradent à la 4e place, laissant Anthony en découdre avec la Porsche #2.

Mais après deux heures de course, la météo empire encore, compliquant sérieusement la situation.

À la différence des Porsche qui ont chaussé des pneus hybrides intermediate, les TS050 Hybrides sont restées en slicks. Au plus fort de la pluie, Kamui perd du temps dans les graviers tandis qu’Anthony se replie en seconde position.

Mais profitant d’un nouvel arrêt au stand des Porsche pour repasser en slicks, suite à une éclaircie, Anthony reprend la tête. Las... À la mi-course, le retour de la pluie va fortement affecter la tenue de route de la #7 et envoyer José María percuter à grande vitesse une barrière de pneus, causant de gros dégâts à l’avant et à l’arrière.

Il réussit malgré tout à ramener la voiture aux stands et, après 66 minutes de réparations intensives, Mike reprend la piste en 26e position.

Mais l’entrée en piste de la voiture de sécurité a considérablement réduit l’avance de la #8 sur la Porsche #2. Ce duel au sommet va se poursuivre les deux dernières heures pour s’achever par un final épique lors du dernier relais de Sébastien.

Car à 30 minutes de la fin, la Porsche émerge pour la dernière fois des stands avec huit secondes d’avance seulement. Aussitôt, Sébastien la prend en chasse en grignotant les chronos sous un nouveau crachin. Et à 12 minutes seulement du baisser de drapeau, il parvient à la dépasser et remporte la course avec 6,173 secondes d’avance !

L’écurie prépare désormais la seconde manche de la saison, les 6 Heures de Spa-Francorchamps en Belgique, dernière épreuve avant les 24 Heures du Mans. Spa marquera l’entrée en scène du troisième proto LMP1 Toyota, la TS050 Hybride #9 pilotée par Stéphane Sarrazin, Yuji Kunimoto et Nicolas Lapierre.

Ça a été une course spectaculaire, mais l’essentiel est que José María aille bien après l’accident, nous sommes tous soulagés. Malgré nos très bons temps aux qualifications, nous savions que Porsche serait beaucoup plus coriace en course. Toute l’équipe s’est bien battue jusqu’au baisser du drapeau à damiers. Bien sûr, il est décevant de ne pas avoir les deux voitures sur le podium, mais je suis fier de la détermination et de l’esprit de compétition dont a fait preuve toute l’équipe aujourd’hui, en particulier les mécaniciens qui ont travaillé si vite pour ramener la #7 sur la piste. Globalement, je suis satisfait de notre TS050 Hybride à appui renforcé, qui s’est remarquablement comportée tout au long du week-end. Nous devons maintenant affiner la configuration en prévision de Spa-Francorchamps, où nous comptons bien nous frotter à nouveau à Porsche pour la première marche du podium. 
Toshio Sato, Président de l’écurie

TS050 Hybride #7 (Mike Conway, Kamui Kobayashi, José María López) Course : 23e, 159 tours, 6 arrêts au stand.

Grille : 1er Meilleur chrono au tour : 1 min 39,656 sec

Bravo à l’équipage #8 pour cette belle victoire. En ce qui me concerne, les tout premiers relais se sont bien passés, mais nous avons eu un problème avec la barre antiroulis et la voiture répondait mal. Cela a pénalisé le relais de Kamui et José a malheureusement eu un accident sur le mouillé. Je suis content d’apprendre qu’il va bien. Les gars ont fait un boulot formidable pour ramener la voiture sur la piste : un grand merci à toute l’équipe. Dur week-end, mais nous avions une bonne voiture. Par conséquent, vivement Spa ! 
Mike Conway (TS050 HYBRID #7)
Félicitations aux pilotes de la #8 pour leur victoire. Manifestement, nous avions bien commencé aux qualifications et en première partie de course où nous étions en tête. Mais sur les derniers tours du relais de Mike, nous avons eu un souci avec la barre antiroulis. La voiture ne répondait plus aussi bien et, lorsque j’ai pris le volant à mon tour, elle était déséquilibrée. Vraiment dommage, car nous aurions pu faire un bon résultat. Mais nous avons montré de quoi nous sommes capables et nous comptons nous rattraper à la prochaine manche
Kamui Kobayashi (TS050 HYBRID #7)
La course avait pourtant bien débuté, puis est arrivé ce problème de barre antiroulis à la fin du relais de Mike. Kamui s’était vraiment bien débrouillé pour tenir le rythme et j’avais donc hâte de prendre le volant. Mais il a commencé à pleuvoir et c’est en arrivant à Copse que j’ai eu ce problème à cause d’une combinaison de facteurs : la barre antiroulis, le mouillé et le fait d’avoir touché la bordure de piste avec un pneu arrière. Le choc a été violent et j’avais un peu mal au début. Je suis donc heureux que les examens n’aient décelé aucun problème et maintenant prêt à revenir pour Spa. 
José María López (TS050 HYBRID #7)

TS050 Hybride #8 (Sébastien Buemi, Anthony Davidson, Kazuki Nakajima) Course : 1er, 197 tours, 6 arrêts au stand.

Grille : 2e Meilleur chrono au tour : 1 min 39,804 sec

Je suis tellement heureux de cette victoire ! Cela fait longtemps que nous n’avons pas gagné avec cette voiture et c’est génial de débuter la saison ainsi. Ça a été une course difficile, vraiment palpitante à la fin. La voiture était rapide et j’avais des pneus neufs au dernier relais, ce qui était un avantage. Lorsque j’ai rattrapé la Porsche, je savais que c’était ma seule chance car elle était plus rapide en ligne droite grâce à sa configuration aérodynamique à faible appui. Par conséquent, il fallait que je tente quelque chose et, par bonheur, ça a marché !
Sébastien Buemi (TS050 HYBRID #8)
Formidable d’avoir enfin notre première victoire en tant qu’équipage. Mais nous l’avons gagné de haute lutte et nous avons tous fait du bon boulot, individuellement et collectivement. Nous avons bien analysé la difficulté des conditions et choisi la bonne stratégie, malgré la perte de temps due à la voiture de sécurité. À la fin, Sébastien volait littéralement sur ses pneus neufs. Kazuki et moi l’encouragions mentalement depuis les stands, il a fait un travail fantastique ! Nous sommes très fiers de lui.
Anthony Davidson (TS050 HYBRID #8)
Je suis très heureux de remporter cette course avec Anthony et Sébastien car c’est notre première victoire collective, même si nous pilotons la même voiture depuis 2015. La course s’est avérée beaucoup plus difficile que prévu, nous avons joué de malchance avec la voiture de sécurité et la pluie a compliqué les choses. Tout allait bien avec la voiture, mais Porsche menait aussi une bonne cadence et nous a rendu la tâche très difficile. Séb a fait merveille à la fin : nous avions foi en lui, mais nous étions épuisés rien qu’à le regarder !
Kazuki Nakajima (TS050 HYBRID #8)

Résultats des Six Heures de Silverstone :

1er #8 Toyota GAZOO Racing 197 tours

2e #2 Porsche (Bernhard / Bamber / Hartley) +6,173 sec

3e #1 Porsche (Jani / Lotterer / Tandy) +46,956 sec

4e #38 DC Racing (Tung / Jarvis / Laurent) +13 tours

5e #31 Rebellion (Canal / Prost / Senna) +13 tours

6e #28 TDS (Perrodo / Vaxiviere / Collard) +14 tours

23e #7 Toyota GAZOO Racing +38 tours

 

Photos libres de droits presse à disposition sur www.toyota-motorsport-photos.com.

TOYOTA GAZOO Racing en Championnat du Monde d’Endurance FIA :

C’est en 1983 que Toyota s’est engagé pour la première fois en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, signant le début d’une longue participation dans cette discipline. Depuis 1985 et en comptant l’édition 2016, Toyota a couru 18 fois aux 24 Heures du Mans et s’est adjugé la 2ème place à cinq reprises (1992, 1994, 1999, 2013 et 2016), son meilleur résultat dans cette course. En 2012, Toyota s’est engagé en WEC nouvelle formule, en s’appuyant d’une part sur l’expertise de son centre technique d’Higashi-Fuji pour le groupe hybride, d’autre part sur les compétences et les installations de TOYOTA Motorsport GmbH pour le développement du châssis. Basée à Cologne en Allemagne, cette écurie plurinationale compte des ingénieurs issus des départements Sport automobile et Hybride de Toyota, qui mettent leurs technologies et leur savoir-faire au service des modèles de série. Depuis 2012, la marque a signé onze pole positions, remporté douze courses et fini à 32 reprises sur le podium. En 2014, l’équipe a remporté les titres de Champion du Monde des Pilotes et des Constructeurs avec la TS040 HYBRID. Un an plus tard, Toyota fêtait les 30 ans de son premier engagement au Mans. TOYOTA Motorsport GmbH mène de front sa participation au WEC et ses autres activités, comme la fourniture d'un moteur pour le retour de la marque en Championnat du Monde des Rallyes en 2017, ou encore des prestations d’ingénierie et des activités liées à la compétition pour des clients privés.

www.toyota-motorsport.com / www.facebook.com/toyotamotorsport / @Toyota_Hybrid

Contact Médias : Alastair Moffitt, Marketing & Communications Manager

    Contact
    Sébastien Grellier
    Directeur, Communication Presse, Relations Extérieures et Environnement
    +33 1 47 10 82 07
    Gaëlle Capin
    Responsable Communication Presse
    + 33 1 47 10 81 09
    Stéphane Chevalier
    Attaché de Presse Toyota et Lexus
    +33 1 47 10 82 55
    Alexandra Catelin
    Gestionnaire parc presse et Assistante Communication
    Partager cette publication
    Partager sur : Twitter
    Partager sur : Facebook
    Partager sur : LinkedIn
    Dernières actualités