20
Mars
2019
|
17:37
Europe/Amsterdam

Toyota et Suzuki conviennent d’entamer la réflexion en vue d’une nouvelle collaboration

Toyota Motor Corporation (Toyota) et Suzuki Motor Corporation (Suzuki) ont annoncé aujourd’hui un accord en vue d’entamer une réflexion sur une collaboration concrète dans de nouveaux domaines.

Toyota et Suzuki ont réfléchi sur les détails concrets d’une telle collaboration depuis la signature de leur protocole d’accord sur un partenariat commercial, le 6 février 2017.

Toyota et Suzuki, au-delà de la mise en commun des forces de Toyota en matière de technologies de l’électrification et des forces de Suzuki pour les technologies des véhicules compacts, ont l’intention de se développer dans de nouveaux domaines tels que la coopération pour la production et la généralisation à grande échelle des véhicules électrifiés. Le tableau ci-dessous dresse la liste des domaines de collaboration envisagés.

Nouveaux domaines de collaboration

  1. Forces de Toyota : Fourniture de la technologie d’électrification et de véhicules électrifiés

 

  1. Fourniture de THS (Toyota Hybrid System) à Suzuki.

International

  1. Diffusion à grande échelle de technologies pour véhicules hybrides électriques (HEV) en Inde par le biais d’achats locaux de systèmes HEV, de moteurs et de batteries.

Inde

  1. Fourniture OEM de deux nouveaux véhicules électrifiés basés sur des plateformes Toyota (RAV4, Corolla Wagon) à Suzuki en Europe.

Europe

  1. Forces de Suzuki : Fourniture de véhicules compacts et de groupes motopropulseurs

 

  1. Fourniture OEM de deux véhicules compacts basés sur plateformes Suzuki (Ciaz et Ertiga) à Toyota en Inde.

Inde

  1. Adoption par Toyota de moteurs Suzuki de développement récent pour des véhicules compacts. Ces moteurs seront pris en charge par Denso et Toyota, et seront fabriqués à Toyota Motor Manufacturing Poland.

Europe

 

  1. Fourniture OEM de véhicules produits par Suzuki en Inde (Baleno, Vitara Brezza, Ciaz, Ertiga) à Toyota, à destination du marché africain.

Afrique

  1. Collaboration dans les domaines du développement et de la production technologiques en capitalisant sur les forces des deux entreprises.

 

  1. Bénéficier de l’expertise de Suzuki dans le développement de véhicules en Inde, développement conjoint d’un MPV Toyota du segment C et fourniture OEM à Suzuki.

Inde

  1. Production du SUV compact Vitara Brezza développé par Suzuki à Toyota Kirloskar Motor Pvt. Ltd. (TKM) à partir de 2022.

Inde

À l’avenir, et nonobstant la concurrence équitable et libre qui continuera de régner entre Toyota et Suzuki, les deux entreprises ont l’intention de réfléchir à la poursuite de la collaboration pour contribuer à une société future de mobilité durable dans le respect de toutes les législations en vigueur.

Le Président de Toyota, Akio Toyoda a déclaré : « En matière d’électrification des véhicules, qui devrait continuer à progresser, les technologies hybrides sont considérées comme très importantes sur de nombreux marchés, comme cela était déjà le cas. Une large acceptation est nécessaire pour que les véhicules électrifiés puissent apporter leur contribution à l’environnement de la planète. Avec notre nouvel accord, nous escomptons une utilisation plus large des technologies hybrides, non seulement en Inde et en Europe, mais aussi dans le monde entier. En même temps, nous sommes convaincus que l’approfondissement de notre partenariat commercial avec Suzuki – de la fourniture mutuelle de véhicules et de groupes motopropulseurs aux domaines de développement et de production – nous aidera à obtenir l’avantage concurrentiel dont nous avons besoin pour survivre à une transformation d’une ampleur qui ne survient qu’une fois par siècle. Nous avons l’intention de renforcer la compétitivité de nos deux entreprises en tirant partie de nos forces et en apprenant les uns des autres. »

Le Président de Suzuki, Osamu Suzuki a déclaré : « Lors de l’annonce du champ de notre coopération, en mai, l’an dernier, j’ai indiqué que nous visions le succès à l’échelle internationale. J’ai depuis constaté les progrès de ce partenariat au niveau mondial, y compris en Europe et en Afrique. En outre, nous apprécions l’offre aimable de Toyota de nous permettre d’utiliser sa technologie hybride. Nous continuerons à ne ménager aucun effort. »