14
Février
2019
|
20:32
Europe/Amsterdam

TOYOTA GAZOO Racing vise un nouveau succès sur la neige du Rallye de Suède

La Toyota Yaris WRC est de retour au Rallye de Suède, théâtre de sa toute première victoire en 2017, pour la deuxième manche du Championnat du Monde des Rallyes FIA 2019. Les pilotes Ott Tänak, Jari-Matti Latvala et Kris Meeke chercheront à confirmer les d

Au Rallye de Suède, les clous en métal insérés dans les pneus procurent une adhérence assez élevée qui font de cette manche l’une des plus rapides de la saison. Les pilotes prennent littéralement appui contre les talus de neige pour négocier plus vite les virages mais, si la température se réchauffe, ces murs risquent de se désagréger et les voitures d’y rester encastrées.

Le parc d’assistance est établi à Torsby, près de la frontière avec la Norvège, pays où se déroulera la majeure partie du programme de vendredi, après la super-spéciale du jeudi soir à Karlstad, reprise 48 heures plus tard. L’itinéraire étant quasiment identique à celui de 2018, les équipages retrouveront samedi les classiques de Hagfors et Vargåsen, ainsi que la spéciale de Rämmen remise au programme cette année. Après deux passages sur Likenäs, le rallye s’achèvera dimanche par la Power Stage dont l’arrivée se situe à l’entrée même du parc d’assistance.

Jari-Matti Latvala a déjà remporté quatre fois ce rallye, dont la première victoire de la Yaris WRC il y a deux ans. Cette année, sa participation à l’épreuve marque un nouveau record : celui du plus grand nombre de départs en WRC pour un pilote (197), battant celui d’un autre pilote Toyota de renom, Carlos Sainz. Pour la première fois, une quatrième Yaris WRC prendra part à l’épreuve, pilotée par le double champion du monde Marcus Grönholm, de retour à titre indépendant avec sa propre écurie GRX.

Après notre très bon début de saison au Monte-Carlo, je suis sûr que nous sommes prêts à nous battre pour la victoire au Rallye de Suède. L’an dernier, les positions de départ et les conditions de roulage nous ont donné un peu de fil à retordre, mais nous sommes à mon avis mieux placés cette année par rapport à nos adversaires et cela ne nous inquiète pas vraiment. Nous avons effectué une très bonne préparation par des essais en Finlande ces dernières semaines et nous savons que la voiture est bien adaptée à ces spéciales rapides.
Tommi Mäkinen, directeur de l'équipe
Ott Tänak (Yaris WRC #8)
Nous avons le sentiment d’être au point, mais il est toujours difficile de savoir exactement ce que la course nous réserve. En 2018, nous avons eu beaucoup de neige et de gros talus, ce qui est généralement souhaitable sur un rallye hivernal. Toutefois, notre position de départ a compliqué les choses car la neige fraîche n’offrait guère d’adhérence. J’espère que cette année, nous aurons la chance de nous battre en tête. Quand les conditions sont favorables, on peut se faire vraiment plaisir dans des spéciales si rapides et roulantes, d’autant que la voiture peut faire très fort ici.
Ott Tänak (Yaris WRC #8)
Jari-Matti Latvala (Yaris WRC #10)
Cette édition du Rallye de Suède va compter tout particulièrement pour moi. C’est ici que je suis devenu le plus jeune vainqueur d'une manche de WRC, et je vais devenir sur cette même épreuve le pilote de WRC le plus expérimenté, onze ans plus tard exactement. En ce moment, nous avons beaucoup de neige en Finlande et ça doit être la même chose en Suède, ce qui promet un rallye hivernal très sympa. Avec un peu de chance, nous pourrons tenter de réitérer le superbe résultat obtenu ici en 2017, la première victoire de la Yaris WRC. Il faut juste que je me sente à l’aise au volant, ce qui m’a fait défaut à Monte-Carlo. 
Jari-Matti Latvala (Yaris WRC #10)
Kris Meeke (Yaris WRC #5)
Le Monte-Carlo a été pour moi un bon début, mais cela ne change rien à mon objectif immédiat : m’habituer à la voiture et me faire plaisir au volant sur les trois épreuves très différentes de ce début de saison. J’ai fait trois journées d’essais géniales en Finlande la semaine dernière en prévision du Rallye de Suède, et c’était vraiment bien de découvrir la voiture en configuration neige. Du coup, je suis optimiste pour ce week-end mais je n’oublie pas que la température peut modifier radicalement les conditions. Espérons qu’elles seront favorables et stables, pour que chacun puisse profiter de ce rallye.
Kris Meeke (Yaris WRC #5)

Statistiques Rallye de Suède

Année

Ott Tänak

Jari-Matti Latvala

Kris Meeke

2018

9

7

Abandon

2017

2

1

12

2016

5

26

23

2015

4

Abandon

7

2014

5

1

10

2013

-

4

-

Retour sur l’édition 2018 

Après sa victoire de 2017, TOYOTA GAZOO Racing a connu en 2018 un Rallye de Suède difficile où les positions de départ en tête ont compliqué la tâche des pilotes, tels Ott Tänak et Jari-Matti Latvala qui ont fini respectivement neuvième et septième. Après une erreur le vendredi, Esapekka Lappi a réussi à remonter pour se classer quatrième au général, avec en plus la victoire dans la Power Stage lors de la dernière spéciale.

Communiqués détaillés (en anglais) sur le site officiel de TOYOTA GAZOO Racing :
https://toyotagazooracing.com

Suivez TOYOTA GAZOO Racing WRC sur :
∇Facebook : www.facebook.com/TOYOTAGAZOORacingWRC
∇Twitter : www.twitter.com/TGR_WRC (@TGR_WRC)
∇Instagram : www.instagram.com/tgr_wrc (@TGR_WRC)
∇YouTube : www.youtube.com/channel/UCCtALHup92q5xIFb7n9UXVg

Site internet TOYOTA GAZOO Racing :
https://www.tgr-dam.com (avec identifiant et mot de passe)