19
Février
2024
|
15:53
Europe/Amsterdam

Solide finish pour TOYOTA GAZOO Racing sur la neige suédoise

Résumé

·         Elfyn Evans a progressé tout au long d’un Rallye de Suède difficile pour finalement terminer sur la deuxième marche du podium.

·         A l’issue de cette épreuve, TOYOTA GAZOO Racing est premier ex-aequo au Championnat du Monde des Constructeurs 2024.

Voiture 33

Voiture 33 (Elfyn Evans, Scott Martin)

Elfyn Evans a effectué une solide remontée après avoir été contraint d’ouvrir la route et de s'enfoncer dans de la neige profonde vendredi après-midi. Alors qu'il n'était qu'à 1,9 seconde du futur vainqueur lors de l'assistance du vendredi midi, les conditions extrêmes le repoussaient à 1mn50s de la tête en fin de journée.

Après être passé de la cinquième à la troisième place samedi matin, Evans a pris la deuxième place dès la première spéciale de dimanche. Il a ensuite été le plus rapide lors du deuxième passage dans cette spéciale et a terminé deuxième dans la Power Stage de fin de rallye. Cela lui a permis de prendre la tête du classement du « Super Sunday », donnant à lui et à son copilote Scott Martin un total de 24 points sur le week-end – plus que tout autre équipage.

Kalle Rovanperä et Takamoto Katsuta se sont battus en tête du rallye avant d'être victimes des congères de neige qui bordent les spéciales. Rovanperä a pris la tête dès le début jusqu'à ce qu'un contact avec une congère dans l'ES4 vendredi cause des dommages à son radiateur. Il a repris la route samedi et a visé les points du championnat Constructeurs le dimanche, où il a été le deuxième plus rapide derrière Evans tout au long de la journée, y compris dans la Power Stage avec seulement 0,039 seconde d’avance. L’équipe a donc pris dimanche le maximum de 22 points disponibles et reste conjointement en tête du WRC 2024 après deux manches.

Grâce à un pilotage remarquable dans les conditions exigeantes du vendredi, Katsuta n'était qu'à 0,9 seconde de la première place avant de se retrouver coincé dans une congère samedi matin dans l'ES10. Lui aussi a repris la course dimanche.

Lorenzo Bertelli a eu plaisir à piloter une quatrième GR YARIS Rally1 HYBRID sur les spéciales suédoises pour la deuxième année consécutive grâce au programme clients de TOYOTA GAZOO Racing. Toujours enthousiaste, l'Italien termine à la 10e place du classement général.

Pour sa deuxième épreuve en WRC2, la GR Yaris Rally2 s'est montrée compétitive. Les quatre voitures engagées par des équipes clientes ont terminé dans le top 5 de la catégorie et le top 10 du général. Les quatre GR Yaris Rally2 ont été engagées dans une bataille serrée pendant la majeure partie de l'épreuve, Sami Pajari terminant finalement deuxième du WRC2 pour Printsport devant Georg Linnamäe (RedGrey), Roope Korhonen (Rautio Motorsport) et Mikko Heikkilä (TGS). Dans les conditions extrêmes du vendredi après-midi, Linnamäe a également remporté la spéciale n°5.

 

Déclarations

Jari-Matti Latvala (Team Principal)

« Ce fut un week-end plus difficile que prévu et le résultat global n’est pas celui que nous aurions souhaité, mais je suis au moins vraiment content de ce que nous avons pu faire lors de la dernière journée. Notre préparation pour cette épreuve était bonne, la voiture était performante et les pilotes étaient confiants, mais nous n’avons pas pu franchir la dernière étape. Lorsque vous attaquez fort, ce que vous devez faire si vous voulez gagner, des erreurs peuvent survenir, et ce week-end c'est ce qui s'est produit pour deux de nos pilotes. Elfyn, quant à lui, se trouvait dans une position très difficile vendredi en ouvrant la route avec tant de neige, il a donc fait un excellent travail pour prendre la deuxième place du classement général et être le plus rapide dimanche. Il était également sur le point de remporter la Power Stage jusqu'aux derniers virages. Le doublé de dimanche et la victoire dans la Power Stage nous aident vraiment pour le championnat des constructeurs. »

Kalle Rovanperä (Pilote voiture 69)

« Notre seul objectif dimanche était d’aider l’équipe à marquer quelques points, je suis heureux que nous ayons pu le faire, et nous avons également essayé d’aider Elfyn là où nous le pouvions. Bien sûr, je ne suis pas satisfait de notre week-end car nous sommes venus ici pour gagner. Désolé et merci à l’équipe, car tout le monde a fait un très bon travail dans notre préparation, la voiture était assez rapide pour gagner et nous n’avons tout simplement pas pu tout aligner pour y parvenir. Au moins, nous pouvons marquer quelques points. Nous attendons avec impatience la prochaine épreuve. »

Elfyn Evans (Pilote voiture 33)

« Ce fut un week-end de hauts et de bas. Cela ne s’annonçait pas très bien vendredi à cause de notre position au départ. Mais nous avons réussi à nous en sortir, ce qui était important, et cela nous a donné l'opportunité de remonter au classement. Lorsque les conditions nous convenaient, notre rythme était plutôt correct et dimanche nous avons finalement réussi à marquer de bons points. Je pense que nous aurions probablement dû gagner la Power Stage, mais nous avons commis quelques erreurs à la fin. Néanmoins, compte-tenu d’où nous sommes partis ce week-end, je pense qu’en ressortir avec une bonne récolte de points peut nous rendre raisonnablement satisfaits. »

Takamoto Katsuta (Pilote voiture 18)

« Dimanche, je voulais essayer de prendre quelques points mais ce ne fut pas facile avec notre position au départ et les trajectoires très différentes que nous avons dû suivre dans la Power Stage. Ce fut un week-end difficile pour moi. Nous avons réalisé de bonnes performances et la voiture avait un très bon potentiel, je n’ai tout simplement pas pu en tirer de résultat. Je dois réfléchir à la façon dont je peux en tirer des leçons et faire mieux la prochaine fois afin de pouvoir saisir ces opportunités lorsqu’elles se présentent. Le Kenya, la prochaine épreuve, m’a réussi dans le passé, et j'ai juste besoin de me réinitialiser et d'adopter la bonne approche pour ce rallye. »

 

CLASSEMENT FINAL DU RALLYE DE SUEDE

1 Esapekka Lappi/Janne Ferm (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID)                              2h33mn04.9s

2 Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID)                                 +29.6s

3 Adrien Fourmaux/Alexandre Coria (Ford Puma Rally1 HYBRID)                             +47.9s

4 Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID)               +1mn46.3s

5 Oliver Solberg/Elliott Edmondson (Škoda Fabia RS Rally2)                                      +5mn04.2s

6 Sami Pajari/Enni Mälkönen (Toyota GR Yaris Rally2)                                                   +6mn23.9s

7 Georg Linnamäe/James Morgan (Toyota GR Yaris Rally2)                                       +6mn26.4.s

8 Roope Korhonen/Anssi Viinikka (Toyota GR Yaris Rally2)                                        +6mn48.1s

9 Mikko Heikkilä/Kristian Temonen (Toyota GR Yaris Rally2)                                    +7mn25.7s

10 Lorenzo Bertelli/Simone Scattolin (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID)             +7mn37.7s

39 Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID)              +48mn31.9s

45 Takamoto Katsuta/Aaron Johnston (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID)            +59mn04.5s

Championnat du Monde FIA ​​des Rallyes 2024 Pilotes après la 2e manche :

1 Thierry Neuville              48 points

2 Elfyn Evans       45

3 Adrien Fourmaux     29

4 Sébastien Ogier              24

5 Ott Tänak                          21

6 Esapekka Lappi               19

7 Takamoto Katsuta  12

8 Kalle Rovanperä             11

9 Oliver Solberg                   8

10 Andreas Mikkelsen  6

Championnat du Monde FIA ​​des Rallyes 2024 Constructeurs après la 2e manche :

1 ex-aequo TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team   87 points

1 ex-aequo Hyundai Shell Mobis World Rally Team              87

3 M-Sport Ford World Rally Team                                            47

 

Et maintenant ?

Cette année, le légendaire Safari Rally Kenya – la seule manche africaine du WRC – est avancé de juin à mars (du 28 au 31). Depuis son retour au calendrier en 2021, l'épreuve continue d'offrir des conditions exténuantes sur des routes rocailleuses et difficiles avec des vitesses élevées.

Voiture 69

Voiture 69 (Kalle Rovanperä, Jonne Halttunen)

Scott Martin Elfyn Evans

Scott Martin, Elfyn Evans

Voiture 18

Voiture 18 (Takamoto Katsuta, Aaron Johnston)