Vaucresson, France,
13
Octobre
2016
|
12:00
Europe/Amsterdam

Suzuki et Toyota vont étudier un possible partenariat en vue d’étendre leur collaboration aux domaines de l’environnement, de la sécurité et de l’informatique

Suzuki Motor Corporation (Suzuki) et Toyota Motor Corporation (Toyota) ont annoncé que les deux groupes allaient commencer à réfléchir aux modalités d’un éventuel partenariat.

Le monde de l’industrie automobile est en train de connaître une mutation radicale et d’une rapidité inédite. De ce fait, les constructeurs doivent non seulement poursuivre la R&D conventionnelle, mais ils doivent aussi se pencher sur les technologies de pointe actuelles et futures en matière d’environnement, de sécurité et d’informatique. Aussi, parallèlement à la R&D qu’ils mènent à titre individuel, il devient de plus de plus important pour eux de collaborer avec d’autres entreprises dans des domaines tels que le développement des infrastructures ou l’élaboration de nouveaux standards industriels.

Les mini-voitures étant son cheval de bataille, Suzuki ne cesse de perfectionner ses technologies afin de proposer des modèles très compétitifs. Cependant, l’entreprise sent monter fortement les enjeux de l’évolution technologique. Pour sa part, bien qu’il travaille déjà en R&D sur l’environnement, la sécurité et l’informatique, Toyota est conscient d’accuser peut-être un certain retard sur ses concurrents américains et européens en matière de standardisation et de partenariat inter-entreprises.

Toyota et Suzuki viennent donc d’entamer une réflexion sur l’éventualité d’une collaboration, convaincus qu’elle pourrait les aider à remporter leurs challenges respectifs. Condition préalable indissociable de cette discussion, chaque constructeur restera vis-à-vis de l’autre un concurrent loyal et indépendant. Toyota et Suzuki ouvriront également cette idée de partenariat à d’autres entreprises, afin de favoriser la standardisation dans l’automobile.

Déclaration d’Osamu Suzuki, Président de Suzuki : « Toyota est le premier constructeur mondial, une entreprise très fiable qui étudie activement différentes technologies de pointe, actuelles et futures. Je me réjouis que Suzuki puisse entamer le dialogue en vue d’étudier la possibilité d’un partenariat avec Toyota. J’ai d’abord soumis cette idée à Shoichiro Toyoda, Président d’honneur de Toyota, et je suis très reconnaissant au Président Akio Toyoda d’avoir manifesté lui aussi son intérêt. Nous allons donc commencer les discussions, au bénéfice de l’avenir de Suzuki. »

Déclaration d’Akio Toyoda, Président de Toyota : « Dans la mesure où le contexte de l’industrie automobile connaît actuellement une mutation radicale, nous devons être capables de nous y adapter pour survivre. Parallèlement à la R&D que conduit de son côté chaque entreprise, il est crucial d’avoir aujourd’hui des partenaires qui partagent le même objectif et la même passion. Nous tenons à rester ouverts à toute nouvelle opportunité de collaboration, afin d'alimenter l’amélioration constante des véhicules et l’évolution de l’industrie automobile. »