02
Février
2015
|
06:00
Europe/Amsterdam

Toyota débute les essais de modèles équipés de semi-conducteurs de puissance en carbure de silicium

Toyota Motor Corporation s'apprête à lancer des essais en conditions réelles d'une toute nouvelle technologie. Ces tests se dérouleront au Japon sur un prototype de Camry à motorisation hybride et un bus à pile à combustible. Ils ont pour objectif d'évaluer les performances de composants semi-conducteurs de puissance en carbure de silicium, qui pourraient apporter des progrès significatifs dans le rendement des véhicules hybrides et de toutes les motorisations électriques.

Technologie

Les semi-conducteurs de puissance sont présents dans les modules de contrôle de puissance qui gèrent le moteur électrique des véhicules hybrides et électriques et jouent un rôle essentiel dans l'utilisation de l'énergie électrique, puisque ce sont eux qui alimentent le moteur à partir de la batterie ou assurent sa recharge lors des phases de décélération.

Actuellement, les semi-conducteurs de puissance représentent environ 20 % des pertes en énergie électrique d'un véhicule. L'amélioration de leur rendement grâce à une résistance électrique réduite représente donc une voie très prometteuse pour abaisser la consommation de l'ensemble de la motorisation hybride. Les technologies des semi-conducteurs de puissance en carbure de silicium ont été développées conjointement par Toyota, Denso Corporation et Toyota Central R&D Labs., Inc. dans le cadre d'un vaste projet de recherche* au Japon.

Les véhicules de test

Le prototype de Camry hybride est équipé de semi-conducteurs de puissance en carbure de silicium pour certains composants (transistors et diodes) du rehausseur de tension et de l'inverseur intégrés au module de contrôle de puissance. Les données collectées incluront l'intensité et la tension du courant au sein du module de contrôle de puissance ainsi que la vitesse du véhicule, les conditions de conduite et d'autres paramètres tels que la température ambiante. En les comparant avec celles des semi-conducteurs en silicium actuels, Toyota pourra évaluer les progrès obtenus grâce à l'emploi de carbure de silicium. Les essais sur route du prototype de Camry débuteront ce mois-ci 2015 à Toyota City et se poursuivront pendant environ un an.

Par ailleurs, Toyota a déjà commencé le 9 janvier 2015 à enregistrer les données de fonctionnement d'un bus à pile à combustible à hydrogène en service sur une ligne régulière de Toyota City. Son rehausseur de tension, qui contrôle le voltage de l'électricité produite par la pile à combustible, dispose de diodes en carbure de silicium.

Les résultats de ces essais en conditions réelles contribueront au travail de développement, avec pour objectif de mettre en service ces nouveaux semi-conducteurs de puissance en carbure de silicium dès que possible.

* Projet mené par le R&D Partnership for Future Power Electronics Technology (partenariat de recherche et de développement pour la technologie future de l'électronique de puissance) sous l'autorité de la New Energy and Industrial Technology Development Organization (organisation pour le développement des nouvelles énergies et technologies industrielles)