25
Janvier
2019
|
16:53
Europe/Amsterdam

Toyota et Panasonic vont créer une coentreprise de fabrication de batteries prismatiques automobiles

Objectif : assurer l’approvisionnement stable de batteries compétitives auprès de constructeurs

Toyota Motor Corporation (Toyota) et Panasonic Corporation (Panasonic) ont conclu aujourd’hui un contrat d’intégration d’activité et un contrat de coentreprise pour fonder une nouvelle entité de fabrication de batteries prismatiques automobiles. En voici les détails :

Principaux éléments des accords

  • Toyota et Panasonic vont fonder une coentreprise (sous réserve d’approbation des autorités chargées du droit de la concurrence dans les pays et régions concernés) d’ici la fin 2020.
  • La participation au capital s’élèvera à 51 % pour Toyota et 49 % pour Panasonic.
  • Son champ d’activités couvrira la recherche, le développement, l’ingénierie de production, la fabrication, l’approvisionnement, la réception des commandes ainsi que la gestion liée aux batteries prismatiques lithium-ion pour l’automobile, aux batteries à semi-conducteurs et aux batteries de nouvelle génération.
  • Toyota transférera à la coentreprise l’équipement et le personnel concernés par le développement et la production des éléments de batterie. Pour sa part, Panasonic y transférera l’équipement, d’autres actifs, le passif, le personnel et divers éléments liés aux domaines suivants : développement, ingénierie de production, fabrication (aux usines du Japon et à Dalian, en Chine), approvisionnement, réception des commandes et fonctions de gestion liées à l’activité des batteries prismatiques automobiles.
  • Au total, 3 500 employés des deux entreprises sont concernés par ce transfert (chiffre à fin décembre 2018).
  • Les produits fabriqués par la coentreprise seront vendus à différents constructeurs automobiles, en principe par Panasonic.

Outre l’évolution des besoins du consommateur, comme en témoigne la mutation vers les véhicules connectés, la conduite autonome et les services d’autopartage, la société sollicite aussi le monde de l’automobile dans la recherche de solutions aux problèmes du réchauffement climatique, des ressources et de l’énergie. À mesure que s’accélère l’électrification des véhicules, les batteries représentent un élément crucial dans la lutte contre les problèmes écologiques.

Cependant, il reste à relever de nombreux défis : être techniquement capable de régler les problèmes de coût, de densité énergétique, de temps de recharge et de sécurité, mais pouvoir aussi garantir la stabilité de l’approvisionnement et disposer de structures de recyclage efficaces. Dans cette industrie, les efforts individuels des fabricants de batteries et des constructeurs automobiles ne suffiront pas à régler les problématiques évoquées.

Dans ce contexte, Toyota et Panasonic ont déjà annoncé le 13 décembre 2017 un accord visant à étudier la faisabilité d’une coentreprise de fabrication de batteries prismatiques automobiles. Depuis, les deux entreprises ont réussi à élaborer des batteries à haute capacité et haut rendement, extrêmement bien placées en termes de performance et de coûts. En outre, pour favoriser la démocratisation des véhicules électrifiés de Toyota et d’autres marques, elles ont tenu régulièrement des discussions approfondies sur les modalités de leur collaboration.

Les contrats conclus aujourd’hui aideront certainement Toyota et Panasonic à renforcer et accélérer leurs efforts d’obtention de batteries compétitives.

La coentreprise intégrera la gestion et d’autres ressources des deux entreprises, alliant ainsi leurs forces. Toyota fournira : 1) le savoir-faire et des données sur le marché des véhicules électrifiés ; 2) des technologies de pointe liées notamment aux batteries à semi-conducteurs ; 3) des moyens de fabrication typiques de la philosophie maison (monozukuri). Pour sa part, en s’appuyant sur ses atouts de fabricant, Panasonic fournira : 1) les technologies nécessaires à la production de batteries à haute capacité et haut rendement, d’excellente qualité et extrêmement sûres ; 2) les technologies de production en série ; 3) une clientèle déjà établie, tant au Japon qu’à l’étranger. La coentreprise espère ainsi devenir leader sur son marché en termes de capacité de développement et de fabrication.

Plus précisément, afin d’accélérer le développement, Toyota et Panasonic comptent coordonner leurs opérations dès la phase de planification et de conception des véhicules. Et pour faire de la coentreprise le leader du secteur, les deux groupes vont mettre en commun leurs moyens de production et leur savoir-faire monozukuri. Outre cette création d’une structure destinée à fournir un approvisionnement stable, d’excellente qualité à coût modéré, ils comptent tirer parti des économies d’échelle réalisées sur les coûts d’approvisionnement et de fabrication.

Shigeki Terashi, Vice-président exécutif de Toyota a déclaré : « En collaboration avec Panasonic, nous voulons renforcer notre compétitivité dans le domaine des batteries, qui représentent l’une des technologies de base des véhicules électrifiés. En contribuant à la démocratisation des véhicules électrifiés de Toyota et d’autres constructeurs, nous voulons aider à trouver des solutions au réchauffement climatique, aux problèmes écologiques et énergétiques. Nous attendons beaucoup de cette nouvelle entreprise. Dans la mesure où nous souhaitons fournir des véhicules électrifiés toujours meilleurs à des clients toujours plus nombreux, nous comptons notamment sur elle pour concrétiser nos projets de généralisation des véhicules électrifiés* (en en vendant par exemple au moins 5,5 millions par an dans le monde), que nous annoncions fin 2017. »

De son côté, Masahisa Shibata, membre du conseil d’administration de Panasonic, s’est exprimé ainsi : « Le regroupement avec les technologies de batterie et de production de Toyota nous offre une excellente occasion de faire évoluer plus rapidement que jamais nos batteries prismatiques automobiles, qui ont fait la preuve de leur performances et de leur sécurité. Par le biais de l’électrification des véhicules, nous souhaitons participer à l’avènement d’une société où la mobilité préserverait l’environnement. »

*https://newsroom.toyota.co.jp/en/corporate/20353243.html