18
Juin
2018
|
15:23
Europe/Amsterdam

Toyota Europe élargit son offre d’autopartage hybride à la ville de Venise

Résumé
  • Inauguré en 2016 à Dublin (Irlande) et Forlì (Italie), le service d’autopartage YUKÕ with Toyota s’étend désormais à la cité historique de Venise (Italie)
  • 49 véhicules hybrides-électriques et hybrides-électriques rechargeables y seront déployés, en complément d’un Proace Verso “totalement accessible”
  • Cette marque européenne montante d’autopartage illustre bien la transition de Toyota du statut de constructeur automobile à celui de prestataire de solutions de mobilité

En 2016, Toyota a été le premier acteur à proposer des véhicules hybrides-électriques sur le marché européen de l’autopartage avec YUKÕ (« allons-y » en japonais). Ce service donne aux automobilistes l’occasion de conduire des véhicules hybrides sans avoir à les acheter. À Venise, une flotte de 49 véhicules hybrides-électriques et hybrides-électriques rechargeables sera mise à la disposition du public, depuis la Toyota Yaris Hybride jusqu’à la Prius Rechargeable.

Mauro Caruccio, directeur général de Toyota Motor Italie, déclare à cette occasion : « Nous nous réjouissons d’avoir à nos côtés Luigi Brugnaro, Maire de Venise, pour l’inauguration officielle du service “YUKÕ with Toyota” à Venise. Le lancement de ce service d’autopartage de véhicules hybrides- électriques concrétise une première étape pour avancer ensemble vers la mobilité durable dans la cité. Grâce aux atouts environnementaux de cette flotte Toyota, chaque citoyen aura l’opportunité de contribuer à réduire les émissions et les embouteillages. “YUKÕ with Toyota” est un service ouvert à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite, grâce au Proace Verso “totalement accessible” car spécialement équipé pour répondre aux besoins particuliers. »

Un service innovant

Le savoir-faire acquis lors des projets de Dublin (Irlande) et Forlì (Italie) permettra aux habitants de la Cité des Doges de bénéficier des innovations suivantes :

  • Inscription : s’effectue en ligne en quelques minutes. Une application pour montre connectée s’ajoutera bientôt aux applications pour PC, tablette et smartphone.
  • 2 options de service : “YUKÕ One” (où l’utilisateur prend et ramène le véhicule à la station de son choix) et “YUKÕ Way” (formule plus libre où il lui suffit de laisser le véhicule dans n’importe quel parking du centre-ville).
  • Possibilité d’utiliser le Venezia Unica, le City Pass officiel de Venise, d’un bout à l’autre du trajet pour optimiser la multimodalité en passant facilement des transports publics au transport privé.
  • Un Toyota Proace Verso “totalement accessible” s’est ajouté à la flotte pour simplifier les déplacements des personnes âgées ou handicapées.
  • Les véhicules ont libre accès aux zones à circulation restreinte et aux aires de stationnement payant.

Les hybrides Toyota

Avec YUKÕ, Toyota réaffirme sa volonté de démocratiser la conduite hybride-électrique et hybride-électrique rechargeable ou, déjà adoptée par près de douze millions de clients Toyota et Lexus dans le monde.

Ces technologies aident à lutter contre les problèmes de pollution atmosphérique en ville : selon une enquête* menée à Rome par CARe, la Prius IV roule en mode zéro émissions pendant 73 % du temps de parcours quotidien. Dans un cadre strictement citadin, ce chiffre grimpe même à 79,4 %.

L’autopartage de véhicules hybrides répond à la fois aux attentes de la société et des automobilistes. Ce type de motorisation offre une conduite silencieuse, détendue et économe en carburant qui contribue à améliorer la qualité de l’air, la formule de l’autopartage réduisant pour sa part les embouteillages.

Du constructeur automobile à l’entreprise de mobilité

À l’heure où l’industrie automobile traverse une mutation telle qu’il n’en survient qu’une par siècle, Toyota opère sa mue pour passer du statut de constructeur automobile à celui d’entreprise de mobilité. Comme l’indiquait en 2011 sa Vision globale, « Toyota montrera la voie de la mobilité future en développant de nouveaux moyens de transport et en explorant de nouveaux liens entre la technologie et les hommes ». Par le biais de la mobilité, Toyota souhaite participer à l'édification d’une société durable dont personne ne serait exclus, que cette mobilité s’applique à l’échelle d’un pays, d’une ville ou d'une simple pièce.

* Enquête réalisée par le centre CARe (Center for Automotive Research and Evolution) de l’Université Guglielmo Marconi de Rome, en collaboration avec l’agence italienne Enea (Italian National Agency for New Technologies, Energy and Sustainable Economic Development) http://newsroom.toyota.eu/toyota-prius-excels-in-zero-emissions-commuting-study/

Plus d'informations sur https://yuko-carsharing.it/venezia/it/index.html