17
Décembre
2018
|
11:04
Europe/Amsterdam

Toyota fait mesurer l’efficacité du système hybride en mode zéro émission

Résumé
  • Le Professeur Jean-Pierre Ponssard de l’école Polytechnique et le ProfesseurYannick Perez de l’école CentraleSupélec ont dirigé une étude pour tester le mode « zéro émission » de la Toyota Prius en conditions réelles.
  • 81 tests ont été menés sur 10 jours avec 4 Prius IV sur un circuit entre Palaiseau – Clamart – Antony, selon 3 types de trajets : urbain, péri-urbain et autoroute urbaine ;
  • L’étude a permis de démontrer que sur la totalité du trajet, la Toyota Prius roule en mode tout électrique – donc zéro émission – 70,1 % du temps et 51,4 % de la distance ;
  • A l’exclusion des phases d’arrêt et de décélération, la Prius fonctionne en mode zéro émission 45,9 % du temps et 30,7 % de la distance de parcours.

Une étude(3) dirigée par le professeur Jean-Pierre Ponssard de l’École polytechnique et le professeur Yannick Perez de l’école CentraleSupélec a testé les avantages de la technologie hybride-électrique Toyota en matière de réduction des émissions.

Pour être représentative, l’étude a compilé 81 tests sur un trajet de 33 kilomètres mélangeant des zones urbaines (Antony), péri-urbaines (de Palaiseau à Antony) et d’autoroute « urbaine » (via l’A86 et la N118) dans le secteur sud de la banlieue de Paris. Les tests ont eu lieu à différentes heures de la journée avec 4 Toyota Prius qui ont parcouru dans le cadre de cette étude plus de 2 670 kilomètres.

Sur la totalité du trajet, l’étude a pu démontrer que la Prius roule en mode tout électrique – donc zéro émission – 70,1 % du temps et 51,4 % de la distance.

Si l’on considère uniquement le mode accélération, c’est-à-dire les phases où la puissance motrice est transmise aux roues - donc à l’exclusion des phases d’arrêt et de décélération - et qui correspondent aux plus fortes émissions de CO2 pour un véhicule thermique, la Toyota Prius fonctionne en mode zéro émission 45,9 % du temps et 30,7 % de la distance de parcours.

L’étude a permis de démontrer que la motorisation hybride-électrique était particulièrement performante en zone urbaine où les enjeux liés à la qualité de l’air sont les plus importants. Dans ces conditions, la Prius fonctionne 86,9 % du temps du trajet et effectue 77,4 % de la distance en mode électrique.

De fait, les véhicules 100 % hybrides (Full Hybrid) offrent une baisse conséquente des émissions à un prix accessible pour les consommateurs et – atout important –évitent l’angoisse de la panne.

Cette étude montre que la Toyota Prius affiche à cet égard de remarquables résultats.

Grâce aux améliorations successives des motorisations électriques et thermiques, la technologie hybride-électrique permet d’ores et déjà d’effectuer en moyenne plus de 50 % de la distance en mode « zéro émission ».

Cette technologie reconnue s’est imposée dans monde et Toyota est fier de compter aujourd’hui plus de 12 millions de véhicules hybrides-électriques vendus dans le monde, permettant ainsi l’économie de plus de 90 millions de tonnes de rejet de CO2 sur la planète(4).

L’étude complète est disponible sur demande.

 

(1) Temps du parcours en mode “zéro émission” (comprenant les phases d’arrêts, de décélérations et où la puissance aux roues utilise uniquement l’énergie électrique.
(2) Distance parcourue en mode “zéro émission” (comprenant les phases d’arrêts, de décélérations et où la puissance aux roues utilise uniquement l’énergie électrique.
(3) Avec la participation de M. Sri Srikandan, directeur du Laboratoire d’Économie Expérimentale de l’École polytechnique.
(4) Par rapport au même nombre de modèles conventionnels équivalents.