26
Août
2019
|
15:53
Europe/Amsterdam

Toyota fournira différentes solutions de mobilité aux Jeux de Tokyo 2020, dont une gamme complète de véhicules électrifiés

Résumé
  • 90 % environ des véhicules Toyota seront électrifiés aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, pour descendre au niveau d’émissions le plus bas jamais atteint par une flotte officielle aux Jeux et réduire l’impact environnemental
  • En développant une version spécifique de certains véhicules et des véhicules d’abord destinés à Tokyo 2020, Toyota offrira un large choix de solutions de mobilité

Toyota Motor Corporation (Toyota), partenaire mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, annonce qu’il fournira une gamme complète de véhicules électrifiés. Certains seront une version spécifique de modèles existants, d’autres des véhicules d’abord conçus pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 (abrégés en “Tokyo 2020” dans la suite du texte). Ainsi, Toyota et le Comité d’organisation espèrent descendre au niveau d’émissions le plus bas jamais atteint par une flotte officielle aux Jeux et, dès lors, réduire leur impact sur l’environnement.

Au total, Toyota mettra à disposition quelque 3 700 véhicules et solutions de mobilité. La majorité (près de 90 %) de la flotte officielle sera électrifiée, c’est-à-dire comprendra les véhicules suivants : véhicules hybrides électriques (VHE), véhicules électriques à pile hydrogène (VEH2) tels que la Mirai, véhicules hybrides rechargeables (VHR) et Prius Rechargeable. S’y ajouteront des véhicules électriques à batterie (VEB) tels que l’APM (Accessible People Mover, un minibus TPMR), l’e-Palette et le Toyota Concept-i, qui constitueront un choix de modes de déplacement aussi large qu’inédit. Avec quelque 500 VEH2 et 850 VEB Toyota, jamais une flotte électrifiée n’aura été aussi nombreuse aux Jeux.

Sur les 3 700 véhicules et solutions de mobilité, 2 700 feront partie de la flotte officielle pour assurer le transport entre les différents sites. Il s’agira de véhicules déjà commercialisés, comme la Mirai. Selon des calculs préliminaires, le taux moyen de CO2 qu’ils émettront à Tokyo 2020 sera inférieur à 80 g/km1, soit la moitié du niveau habituel d’une flotte de même taille majoritairement constituée de modèles conventionnels à essence ou diesel. Cette baisse d’émissions devrait être confortée par les autres solutions avant-gardistes et les véhicules électrifiés de Toyota, notamment les versions spécifiques de certains modèles et les véhicules spécialement conçus pour l’événement. Toyota vise ainsi pour sa flotte officielle le plus faible niveau d’émissions jamais atteint aux Jeux.

Par ailleurs, pour tenter d’éviter les collisions et limiter les dommages matériels ou corporels, tous ces véhicules du commerce seront équipés des dispositifs de sécurité active Toyota, à commencer par les packs Toyota Safety Sense ou Lexus Safety System +. De plus, presque tous bénéficieront du détecteur d’obstacles ICS (Intelligent Clearance Sonar), capable de freiner automatiquement devant un obstacle si le conducteur appuie par erreur sur l’accélérateur.

Parallèlement à la flotte officielle, Toyota fournira d’autres équipements : l’autobus Sora à pile à combustible ; des véhicules adaptés permettant de soulever un passager jusqu’à son siège, ou équipés à l’arrière d’une rampe d’accès pour les personnes en fauteuil roulant ; ou encore des chariots élévateurs à pile à combustible fabriqués et vendus par Toyota Industries Corporation.

Les grands axes de Toyota pour Tokyo 2020

Pour ces Jeux, Toyota se focalisera sur trois grands axes : (1) la mobilité pour tous, c’est-à-dire la liberté de déplacement pour chacun ; (2) le développement durable, centré sur l’instauration d’une société de l’hydrogène (sécurité/environnement) ; et (3) l’aide à l’organisation des transports grâce au Toyota Production System (TPS). Ce faisant, Toyota se propose d’offrir des moyens de déplacement qui vont au-delà de l’habituelle fourniture de véhicules.

Grâce à sa gamme de véhicules électrifiés et à son choix de solutions de mobilité alliées au TPS, Toyota contribuera au bon fonctionnement des Jeux tout en assurant le transport du personnel, des athlètes et des visiteurs. De plus, par l’entremise de ses robots, le Groupe apportera son soutien à l'organisation d'événements et à des expériences uniques qui dépasseront la notion classique de mobilité. À travers ces activités, Toyota se remet sans cesse en question afin d’offrir par différents moyens la « Mobilité pour tous » et faire de Tokyo 2020 un événement unique en son genre.

Principaux véhicules que fournira Toyota :

  1. Véhicules spécialement conçus pour Tokyo 2020
  • 200 exemplaires environ de ce minibus équipé pour le transport des personnes à mobilité réduite circuleront entre les différents sites tels que le stade olympique et l’Ariake Tennis Park, pour le « dernier kilomètre » ou les opérations de secours.
  • L’APM a fait l’objet d'un communiqué en français publié le 19 juillet dernier (ici)

2. Versions spécifiques aux Jeux de Tokyo 2020

e-Palette (version Tokyo 2020)

  • Premier VEB Toyota conçu spécialement pour l’Autono-MaaS2, cet e-Palette servira au transport du personnel et des athlètes : une douzaine d’exemplaires au moins assureront un circuit continu à l’intérieur du village olympique et paralympique.
  • Avec un plancher surbaissé, une rampe électrique et, à chaque arrêt, un positionnement précis qui laisse un vide minime, voire nul, entre le trottoir et le bus, l’e-Palette facilitera les trajets des personnes en fauteuil roulant et assurera la fluidité des transports sur courte distance.
  • Ce véhicule devrait rouler en conduite autonome (jusqu’au niveau SAE 43). Outre la présence à bord d’un opérateur chargé de surveiller son fonctionnement, Toyota a prévu un système de contrôle numérique destiné à superviser les conditions générales d’utilisation du véhicule.

Fiche technique synthétique

L / l / H (mm)

5 255 / 2 065 / 2 760

Nombre de passagers

20* maximum (y compris l’opérateur)

* Si fauteuils roulants : 4 fauteuils maximum + 7 passagers debout

Toyota Concept-i (version Tokyo 2020)

  • Avec sa silhouette caractéristique, high-tech et très homogène, le Concept-i espère susciter l’attention en accompagnant le relais de la flamme olympique et en faisant office de voiture ouvreuse lors du marathon.

En outre, les voies publiques entourant le parc à thème Megaweb de Toyota, dans le quartier d’Odaiba/Toyosu à Tokyo, devraient permettre au public d’essayer des véhicules équipés de technologies de conduite avancées. Parmi ceux-ci, le Toyota Concept-i effectuera des démonstrations de conduite autonome (Niveau SAE 43) et de ses fonctions, notamment son « agent conversationnel ». Capable de comprendre ses interlocuteurs par intelligence artificielle, il leur fera découvrir à la fois un nouveau moyen de se déplacer et le « véritable partenaire » que pourrait être la voiture de demain.

3. Autres véhicules

Mirai

  • 500 véhicules environ seront affectés au transport du personnel des Jeux sur les sites officiels de Tokyo 2020.
  • Pour plus de précisions sur la Mirai, veuillez consulter le site toyota.fr

VEB pour espaces piétonniers

  • Toyota fournira environ 300 dispositifs de mobilité personnelle à conduite debout au personnel médical et de sécurité, pour ses déplacements à l’intérieur des sites et aux abords.
  • De plus, Toyota examine actuellement les possibilités d'utilisation de ses dispositifs de mobilité personnelle à conduite assise ou avec un fauteuil roulant, pour les personnes handicapées ou ayant des difficultés à marcher.

Fiche technique synthétique

 

Conduite debout

Conduite assise

Avec un fauteuil roulant

L / l / H (mm)

700 / 450 / 1 200

1 180 / 630 / 1 090

540 / 630 / 1 090

Vitesse maxi (km/h)

2, 4, 6 ou 10 km/h

(modulable)

2, 4 ou 6 km/h

(modulable)

2, 4 ou 6 km/h

(modulable)

Autonomie

14 km environ

10 km environ

20 km environ

Temps de charge

2,5 heures

(Batterie interchangeable)

2 heures

(Batterie interchangeable)

2,5 heures

(Batterie interchangeable)

1 Calcul effectué par Toyota sur la base des informations disponibles dans les catalogues produits. Concernant les VHR, le chiffre repose sur les méthodes de calcul Toyota décrites dans le rapport du 1er mars 2013 publié par les Ministères japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, et de l'Aménagement du Territoire, des Transports et du Tourisme. Pour certains véhicules spécialement adaptés aux Jeux de Tokyo 2020, Toyota a tenu compte du surpoids dû à cet équipement pour calculer la consommation de carburant. À la date du 23 août 2019.

2 Combinaison de “autonomous” et “mobility as a service”, cette expression décrit les services de mobilité Toyota exploitant des véhicules autonomes

3 Plus d'informations sur les différents niveaux de la SAE en cliquant ici