27
Février
2024
|
17:11
Europe/Amsterdam

TOYOTA GAZOO Racing « new-look » est prêt à relever le défi du WEC 2024

Résumé

·       TOYOTA GAZOO Racing s’est préparé à défendre ses titres en Championnat du Monde d'Endurance face à une concurrence plus nombreuse que jamais.

·       Les deux GR010 HYBRID, encore optimisées, reçoivent une nouvelle livrée et l’équipe accueille Nyck de Vries parmi ses pilotes.

·       Les tests de présaison du WEC 2024 se sont déroulés les 24 et 25 février au Qatar, avant la première course le 2 mars.

wec001-27

Après avoir battu Cadillac, Ferrari, Peugeot et Porsche la saison dernière pour remporter un cinquième doublé mondial consécutif, TOYOTA GAZOO Racing va intégrer un peloton de 19 Hypercars en 2024, dont les nouvelles Alpine, BMW, Isotta Fraschini et Lamborghini.

L’équipe TOYOTA GAZOO Racing aligne cette saison des équipages expérimentés. Dans la GR010 HYBRID n°7, Mike Conway, 10 ans après ses débuts avec l’équipe, pilotera avec le Team Principal Kamui Kobayashi et le nouveau venu Nyck de Vries, ancien pilote d'essais et de réserve de TOYOTA GAZOO Racing.

Les champions du monde en titre Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Ryō Hirakawa tenteront de conquérir une troisième couronne consécutive au volant de la GR010 HYBRID n°8. Sébastien et Brendon sont les pilotes les plus titrés de l'histoire du WEC avec quatre couronnes, tandis que Ryō a remporté le Championnat du Monde à chacune de ses deux saisons en Hypercar.

Une fiabilité encore optimisée

La GR010 HYBRID Hypercar a remporté 16 de ses 19 courses depuis ses débuts en 2021. La voiture adopte une nouvelle livrée noir mat spectaculaire pour 2024. Elle illustre l’engagement de TOYOTA GAZOO Racing à créer des voitures de sport toujours meilleures et à évoluer continuellement, en faisant progresser ses technologies hybrides grâce à la compétition dans les courses d’endurance.

La GR010 HYBRID a été encore optimisée en matière de fiabilité grâce à la modification de certains composants. Mais le changement technique le plus visible concerne les phares : à la suite des retours des pilotes, les caractéristiques des LED ont été modifiées pour réduire l'éblouissement et offrir une meilleure vision dans des conditions nocturnes humides. Pour optimiser les arrêts aux stands sur les circuits tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre – aux Etats-Unis et au Brésil -, la GR010 HYBRID a également été modifiée afin de permettre, pour la première fois, le ravitaillement en essence sur le côté gauche de la voiture.

TOYOTA GAZOO Racing continue de bénéficier de la contribution technique de ses partenaires de longue date. DENSO contribue au moteur avant de la GR010 HYBRID aux côtés d'AISIN tout en fournissant également des bougies d'allumage hautes performances. RAYS fournit des jantes légères en alliage de magnésium et Mobil 1 est le lubrifiant de référence.

Conformément à l'engagement de TOYOTA GAZOO Racing de travailler à un avenir neutre en carbone pour le sport automobile, la GR010 HYBRID utilise à nouveau un biocarburant 100 % renouvelable qui réduit les émissions de CO2 d'au moins 65 %. Dans une approche durable, le préchauffage des pneus n'est autorisé sur aucune course.

En complément de ces efforts en matière de développement durable, le siège de l'équipe à Cologne, en Allemagne, a récemment pris des mesures pour réduire ses émissions de CO2 d'environ 1 400 tonnes par an grâce à une nouvelle centrale thermique, une étape supplémentaire importante dans son parcours vers la neutralité carbone.

Du Qatar à Bahreïn, en passant par Le Mans

La nouvelle GR010 HYBRID a fait ses débuts publics lors des essais officiels de pré-saison du Prologue WEC, qui se sont tenus sur le circuit international de Lusail au Qatar, les 24 et 25 février derniers. Une piste testée pour la première fois par TOYOTA GAZOO Racing lors d'une séance d'essais fin novembre.

Le circuit de 5,380 km accueillera également la première des huit courses du WEC 2024, la Qatar 1812 KM. Elle aura lieu le 2 mars, à partir de 11 heures, heure locale (9H00, heure française), sur 1 812 km – en hommage à la fête nationale du Qatar qui a lieu le 18 décembre –, soit un maximum de 10 heures.

Après le Qatar, le WEC se dirigera vers l’Europe, à Imola en Italie (21 avril) et Spa-Francorchamps en Belgique (11 mai), avant les 24 Heures du Mans les 15 et 16 juin. Puis direction outre-Atlantique vers Sao Paulo, au Brésil (14 juillet), et Austin, Texas (1er septembre). Viendront ensuite la course à domicile de l'équipe au Fuji Speedway (15 septembre) et la traditionnelle finale de la saison à Bahreïn, le 2 novembre.

 

Déclarations: 

Kamui Kobayashi (Team Principal et pilote, voiture n°7) :

« La compétition en Hypercar sera plus difficile que jamais cette saison et nous l’attendons avec impatience. Ce sera plus dur, mais cela rend le championnat encore plus spécial et tout le monde est vraiment motivé. L’année dernière, nous avons remporté le titre mondial mais nous avons raté Le Mans, qui est notre objectif principal pour cette année. En course d’endurance, le succès n’est pas seulement une question de performance ; vous avez besoin d’effectuer un travail d’équipe parfait avec tous les mécaniciens, ingénieurs et pilotes. Face à une concurrence aussi rude, nous devons redoubler d’efforts et nous avons besoin d’un excellent travail de la part de chacun ; c’est le défi cette saison. Notre expérience est un avantage et nous nous sommes préparés intensivement, donc je pense que nous sommes prêts. Désormais, à partir du Qatar, le facteur le plus important est que tous les membres de l’équipe, y compris les pilotes, travaillent ensemble, avec un grand engagement et leurs meilleures performances. »

Mike Conway (pilote, voiture n°7) :

« Dix ans, cela ressemble à une vie, mais c’est passé très vite. Ce fut vraiment mémorable : tellement de voitures différentes, de coéquipiers différents et de plaisir au fil des années ! J’ai apprécié chaque saison et je suis sûr que 2024 ne sera pas différente. J’espère que nous pourrons continuer là où nous nous sommes arrêtés la saison dernière, lorsque la voiture n°7 a remporté quatre courses. Avec encore plus de concurrents, la tâche ne fera que devenir plus difficile, mais nous sommes dans une bonne dynamique et nous devons bâtir sur cela. Le Qatar est une piste nouvelle pour tout le monde ; nous voulons y démarrer avec une solide performance. »

Nyck de Vries (pilote, voiture n°7) :

« C'est un véritable privilège de pouvoir enfin commencer à courir avec TOYOTA GAZOO Racing en WEC, un championnat très dynamique avec de nombreux constructeurs. J’ai attendu longtemps avant d’arriver à cette première course, donc je suis très excité. Lorsque nous nous engageons avec cette équipe, avec toute son histoire, nous courons évidemment pour gagner et nous espérons perpétuer le succès de ces dernières années, en commençant dès le Qatar. Nous y avons effectué des tests à la fin de l’année dernière pour nous préparer, alors maintenant je suis tout simplement excité de commencer à courir. »

Sébastien Buemi (Pilote, voiture n°8) :

« Cette année, nous aurons la grille de départ la plus compétitive que j'ai jamais vue dans la catégorie reine du WEC, donc ce sera évidemment un grand défi. Nous avons travaillé dur pour améliorer la voiture et l’ensemble de l’organisation, donc je suis convaincu que nous pouvons nous battre aux avant-postes, mais ce ne sera pas facile. J’attends avec impatience le Qatar. Après notre test en novembre, je connais la piste et les sensations données par la voiture. C’est un endroit impressionnant et rouler sur ce circuit avec la GR010 HYBRID sera cool, donc je pense que ce sera une épreuve incroyable. »

Brendon Hartley (pilote, voiture n°8) :

« Je suis tellement excité de commencer cette saison ! Nous nous attendons à ce que nos concurrents soient coriaces et prévoyons de bons combats. Les qualifications seront plus importantes que jamais, et chaque point, chaque dépassement, chaque position sera significative. Nous ne devons commettre aucune erreur, travailler en équipe et rassembler tous les éléments pour atteindre notre plein potentiel. En tant que champions du monde en titre, nous avons un peu plus de pression, mais c'est une équipe incroyable avec beaucoup d'expérience, donc nous nous sentons prêts à relever le défi. »

Ryō Hirakawa (pilote, voiture n°8) :

« C'est ma troisième saison en WEC avec TOYOTA GAZOO Racing et j'ai vraiment le sentiment de faire partie de cette équipe, aux côtés de Sébastien et Brendon dans la voiture n°8. Nous travaillons tous très bien ensemble, j'aime en faire partie. Gagner le Championnat du Monde deux années de suite est très spécial, donc bien sûr, défendre le titre est un objectif cette année, mais mon plus grand objectif est de gagner Le Mans. Ce sera plus difficile que jamais avec autant d’Hypercars et c’est très excitant pour tout le monde. J’ai hâte de courir au Qatar. »