12
Septembre
2022
|
15:21
Europe/Amsterdam

TOYOTA GAZOO Racing conserve la tête du WRC à l’issue d’un Rallye de l’Acropole difficile

Résumé

· L’équipe TOYOTA GAZOO Racing a dû faire face à de nombreuses difficultés lors d’un Rallye de l’Acropole 2022 particulièrement éprouvant pour les machines et les pilotes
· A l’issue du rallye, Kalle Rovanperä reste cependant en tête du championnat pilotes, tandis que TOYOTA GAZOO Racing conserve la première place du championnat constructeurs

WRC_2022_Rd.10_329

Voiture 69 (Kalle Rovanperä, Jonne Halttunen)

Le TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team a terminé un week-end très difficile au Rallye de l’Acropole sans les résultats globaux qu'il souhaitait, mais avec quelques points importants pour conserver son avantage dans les championnats pilotes et constructeurs.

Pour sa deuxième édition depuis son retour au calendrier du Championnat du Monde FIA ​​des Rallyes, l'Acropole a été à la hauteur de sa réputation avec des pistes glissantes et rocheuses, ainsi que des températures élevées, rendant la compétition très difficile. Pendant une grande partie du week-end, l'équipe était en lice pour une place sur le podium. Mais ces espoirs ont pris fin tôt le dernier matin quand Elfyn Evans, alors en quatrième position, a dû abandonner suite à un problème de moteur.

Après cela, l'équipe s'est concentrée sur la Power Stage de fin de rallye. Kalle Rovanperä est parvenu à y réaliser le deuxième temps, obtenant ainsi un bonus de quatre points. Le leader du championnat a connu un week-end éprouvant, ouvrant la piste vendredi puis perdant environ 15 minutes samedi matin après avoir endommagé sa voiture. Cependant, sa performance dans la Power Stage lui permet de conserver une avance de 53 points au championnat des pilotes, à trois manches de la fin de la saison.

Esapekka Lappi occupait la deuxième place samedi avant d'être contraint de s'arrêter sur un problème technique. Repartant dimanche, il a réalisé le cinquième meilleur temps de la Power Stage. Avec les points marqués par Rovanperä et Lappi pour avoir atteint la ligne d’arrivée, combinés à ceux qu'ils ont remportés sur la Power Stage, l'équipe TOYOTA GAZOO Racing reste en tête du championnat des constructeurs avec 63 points d’avance.

Takamoto Katsuta est le pilote de GR YARIS Rally1 HYBRID le mieux classé, terminant en sixième position au classement général pour ses débuts au Rallye de l'Acropole et poursuivant ainsi sa belle saison 2022 avec TGR WRT Next Generation.

Déclarations :

Jari-Matti Latvala (Team Principal)

« Ce fut un week-end très difficile pour nous et nos résultats globaux à l'arrivée ne sont pas bons. Il y a eu une combinaison de nombreux facteurs qui ont contribué à ces résultats et nous devons apprendre de ce week-end pourquoi les choses se sont mal passées. Nous devons nous améliorer pour l'avenir. L'abandon d'Elfyn dimanche a été une façon particulièrement décevante de commencer la dernière journée et nous enquêtons déjà sur ce qui s'est passé. Le côté positif est que nous avons permis à Kalle et Esapekka de terminer avec quelques points vraiment utiles pour le championnat des constructeurs, plus les cinq autres de la Power Stage, et Kalle a fait une très bonne performance dans cette Power Stage pour prendre quatre points pour son propre championnat. Nous avons toujours une bonne avance et nous devons maintenant regarder positivement vers le Rallye de Nouvelle-Zélande. »

Elfyn Evans (Pilote voiture 33)

« Nous avons commencé la journée de dimanche en bonne position après un week-end difficile. Nous étions en lice pour le podium et attendions ce combat avec impatience. Malheureusement, sur la route nous avons eu un problème avec le moteur, qui s'est aggravé à mesure que nous nous rapprochions de la spéciale et, sans solution facile, nous avons dû abandonner. C'est évidemment une fin décevante pour un week-end où nous avons globalement eu du mal, en particulier dans les conditions plus compliquées du début de rallye. Nous avons donc des domaines sur lesquels travailler. Nous avons réussi à faire des progrès pendant le week-end, ce qui était positif, et maintenant nous attendons avec impatience de relever un nouveau défi en Nouvelle-Zélande. »

Kalle Rovanperä (Pilote voiture 69)

« Ce fut un week-end long et difficile, plus difficile que prévu et pas comme nous le voulions. Au moins, nous avons pu marquer des points dans la Power Stage de dimanche. Nos sensations étaient encore une fois étranges dimanche matin en partant parmi les premiers et nous devions ramener la voiture à la maison pour sécuriser les points des constructeurs. Nous avons essayé de faire de notre mieux dans la Power Stage. Ce n'était pas facile, j'ai dû attaquer partout y compris dans les parties difficiles mais nous avons réussi à obtenir de bons points, donc la situation n'est pas si mauvaise pour le championnat. Maintenant, nous devons nous concentrer sur le prochain rallye et revenir beaucoup plus forts. »

Esapekka Lappi (Pilote voiture 4)

« Dimanche nous avons assuré car nous devions absolument rallier l’arrivée pour ramener quelques points à l'équipe, mais nous avons également réussi à obtenir un point supplémentaire dans la Power Stage. Ce fut un week-end très difficile pour l'équipe. De mon côté, je pense que nous nous débrouillions assez bien jusqu'à ce que nous ayons dû nous arrêter hier, la vitesse et les performances n'étaient pas trop mauvaises, mais toute l’équipe doit continuer à travailler, apprendre des problèmes et aller de l'avant. »

CLASSEMENT FINAL DU RALLYE DE L’ACROPOLE

1er Thierry Neuville/Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID)   3h34mn52.0s

2e Ott Tänak/Martin Järveoja (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID)                              +15.0s

3e Dani Sordo/Cándido Carrera (Hyundai i20 N Rally1 HYBRID)                 +1mn49.7s

4e Pierre-Louis Loubet/Vincent Landais (Ford Puma Rally1 HYBRID)          +3mn42.2s

5e Craig Breen/Paul Nagle (Ford Puma Rally1 HYBRID)                                +4mn09.0s

6e Takamoto Katsuta/Aaron Johnston (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID)    +6mn21.1s

7e Emil Lindholm/Reeta Hämäläinen (Škoda Fabia Rally2 evo)                   +7mn46.6s

8e Nikolay Gryazin/Konstantin Aleksandrov (Škoda Fabia Rally2 evo)        +8mn22.7s

9e Alexandros Tsouloftas/Ross Whittock (Volkswagen Polo GTI R5)         +10mn53.8s

10e Eyvind Brynildsen/Roger Eilertsen (Škoda Fabia Rally2 evo)                +10mn56.7s

15e Kalle Rovanperä/Jonne Halttunen (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID) +16mn49.0s

22e Esapekka Lappi/Janne Ferm (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID)     +24mn39.0s

Abandon : Elfyn Evans/Scott Martin (Toyota GR YARIS Rally1 HYBRID)

WRC_2022_Rd.10_314
Kalle Rovanperä

WRC_2022_Rd.10_305
Voiture 4 (Esapekka Lappi, Janne Ferm)

Et maintenant ?

Le WRC se rend au Rallye de Nouvelle-Zélande (du 29 septembre au 2 octobre) pour la première fois depuis 10 ans. Les pistes roulantes autour de la capitale Auckland, sur l'île du Nord du pays, sont extrêmement appréciées des pilotes pour leur rapidité et les nombreux changements d’appuis qu’elles imposent.

Communiqué de presse :

https://toyotagazooracing.com/pressrelease/

Dossier de presse TOYOTA GAZOO Racing 2022 et photos de la compétition :

https://www.tgr-dam.com .