22
Janvier
2024
|
14:38
Europe/Amsterdam

TOYOTA GAZOO Racing est prêt à relever le défi du WRC 2024 qui débute au mythique Rallye de Monte-Carlo

Résumé

·        TOYOTA GAZOO Racing aborde cette nouvelle saison avec de grandes ambitions après avoir remporté tous les titres mondiaux du WRC ces trois dernières années.

·         La saison 2024 s’ouvre avec le célèbre Rallye Monte-Carlo, du 25 au 28 janvier.

22 janvier 2024

La GR Yaris Rally1 HYBRID 2024

L’équipe TOYOTA GAZOO Racing continue de développer la GR YARIS Rally1 HYBRID pour la rendre encore plus performante : le moteur a été travaillé pour améliorer encore la réponse à bas régime et la courbe de couple a été optimisée. Par ailleurs, la voiture bénéficie cette saison d’un look radicalement différent avec une livrée noir mat audacieuse.

Si la réglementation technique du WRC reste stable en 2024, un changement radical a été apporté au système de points dans le but de favoriser le spectacle le dernier jour des rallyes. Des points seront désormais attribués aux dix premiers à la fin de la journée de samedi (18-15-13-10-8-6-4-3-2-1 points), mais ne seront distribués effectivement que si les équipages terminent le rallye. Un classement à part regroupera toutes les spéciales du dimanche et attribuera des points aux sept premiers de la journée (7-6-5-4-3-2-1 points). La Power Stage de fin de rallye reste en place et offre jusqu'à cinq points bonus.

TOYOTA GAZOO Racing a de grandes ambitions au Rallye Monte-Carlo, fort d’une équipe de pilotes qui compte notamment Sébastien Ogier, nonuple vainqueur de l’épreuve en 2023, qui revient cette année dans sa ville natale de Gap. Elfyn Evans a été vice-champion du monde l'année dernière avec trois victoires, dont une lors de la dernière manche au Japon. Il possède un solide palmarès au Monte-Carlo avec notamment une deuxième place en 2021. Takamoto Katsuta, issu du programme TOYOTA GAZOO Racing WRC Challenge, va réaliser cette année sa première saison complète avec l’équipe d’usine. Il a terminé dans les points lors de ses quatre précédents Monte-Carlo dans la catégorie reine.

 

Le choix des pneus, un enjeu majeur

Épreuve la plus ancienne et la plus connue du calendrier WRC, le Rallye de Monte-Carlo est également considéré comme l'une des épreuves les plus exigeantes en raison des conditions météorologiques souvent changeantes qui peuvent amener de la glace et de la neige sur l’asphalte. Le choix des pneus est donc crucial. Une large gamme de gommes – certaines équipées de crampons – sera disponible pour s'adapter aux conditions.

Le parc d'assistance revient cette année à Gap après deux années passées à Monaco. La principauté accueillera toujours la cérémonie de départ jeudi après-midi avant deux spéciales nocturnes vers Gap. Vendredi, trois spéciales situées juste à l'est de Gap seront effectuées le matin et l’après-midi, avec une assistance au milieu. Format similaire samedi avec trois spéciales répétées à l'ouest de Gap, dont celle des Nonières effectuée pour la dernière fois en 1997.

La journée de dimanche partira de Gap avec un troisième passage sur la spéciale de La Bréole-Selonnet déjà effectuée le vendredi, suivi d'un unique passage par le Col du Corobin depuis Digne-Les-Bains. La Power Stage de clôture du rallye sera une montée en flèche vers le légendaire Col de Turini, avant la remise officielle des prix sur la Place du Casino de Monaco.

Le Rallye de Monte-Carlo verra également les débuts en WRC de la GR Yaris Rally2. Quatre voitures seront engagées, alignées par quatre équipes client différentes : Printsport pour Sami Pajari, Burton Racing pour Stéphane Lefebvre, ERACE WRT pour Bryan Bouffier et Teo Martín Motorsport pour Jan Solans. Lefebvre, Bouffier et Solans sont tous déterminés à marquer des points en WRC2 dès la première manche.

Autre grande première : les GR Yaris Special Edition de Sébastien Ogier et Kalle Rovanperä seront dévoilées sur la Place du Casino de Monaco jeudi à 14h45 avant le départ du rallye.

Déclarations

Jari-Matti Latvala (Team Principal)

« Nous avons connu des succès fantastiques au cours des dernières saisons et nous espérons naturellement continuer sur cette lancée en 2024. Nous nous attendons à un défi encore plus grand et il sera encore plus difficile de remporter tous les titres. Gagner à nouveau le championnat constructeurs sera notre objectif principal, et si nous pouvons également remporter les titres pilotes et copilotes, ce sera un très gros bonus. Notre équipe travaille dur en permanence pour développer la voiture tout au long de la saison et en faire une auto toujours meilleure. Avec le Rallye de Monte-Carlo, nous commençons par l'une des épreuves les plus exigeantes, et je pense qu'un bon week-end là-bas peut vraiment vous donner un regain de confiance. Elfyn et Taka vont donc essayer de faire le meilleur début de saison possible, et c’est toujours excitant de voir Seb rouler avec nous sur ses routes natales où il a été si fort dans le passé. Nous sommes également très excités de voir la GR Yaris Rally2 en action : après les essais, nous nous sentons en confiance dans la voiture, mais ce n'est que maintenant en compétition que nous pouvons vraiment voir à quel niveau elle se situe et recueillir davantage de feedback pour le développement futur. »

 

Elfyn Evans Scott Martin

Elfyn Evans (Pilote voiture 33)

« C’est toujours excitant de démarrer une nouvelle saison, surtout avec le Rallye de Monte-Carlo. La saison 2023 a été l’occasion pour nous d’une belle progression qui a montré que nous allions dans la bonne direction. Bien sûr, nous voulons encore plus en 2024, mais cela ne sera pas facile d’y parvenir. Nous savons que la compétition sera rude, comme d’habitude, c’est pourquoi en tant qu’équipe nous travaillons pour nous améliorer continuellement et nous sommes prêts à donner le meilleur de nous-mêmes cette saison. Alors que le Rallye Monte-Carlo se déplace à nouveau vers le nord cette année, il est beaucoup plus probable que des conditions hivernales fassent partie du défi. Nous avons eu des conditions difficiles lors de nos tests préalables à l'épreuve, ce qui a permis de bons essais, mais ce rallye consiste avant tout à s'adapter aux conditions auxquelles nous serons confrontés pendant le week-end. »

 

Sébastien Ogier Vincent Landais

Sébastien Ogier (Pilote voiture 17)

« Je suis heureux d'être au début d'une nouvelle saison après toutes ces années, et je saisis cette opportunité à deux mains. Les deux dernières années ont été très amusantes avec l’équipe et nous avons réussi à obtenir de bons résultats. Nous voulons continuer dans cette voie aussi longtemps que possible et c’est le plan pour 2024, à commencer par le Rallye de Monte-Carlo bien sûr. C’est pour moi une épreuve incontournable et je fonde beaucoup d’espoirs sur ce premier rallye. Je pense que c’est un rallye qu’il faut respecter plus que tout autre car les conditions peuvent être très difficiles, ce qui fait que rien n’est garanti. Les chiffres ne sont jamais ma principale motivation, mais si je pouvais décrocher une 10e victoire sur cette épreuve, ce serait quelque chose de très spécial.  »

 

Takomoto Katsuta Aaron Johnston

Takamoto Katsuta (Pilote voiture 18)

« C'est toujours agréable d'être de retour dans les montagnes autour de Monte-Carlo, prêt à démarrer une nouvelle saison. Chaque année, il y a plus d'attentes mais j'aime cette pression et je veux me battre devant, donc j'essaierai d'avoir des résultats encore meilleurs en 2024. Je veux être régulièrement dans la lutte pour le podium et essayer d'obtenir une première victoire. Je vais prendre du plaisir et continuer à repousser les limites et à travailler dur. Les ingénieurs font beaucoup d’efforts pour améliorer encore la voiture et je peux sentir à l’usine que tout le monde travaille dur, donc je suis convaincu que nous pouvons être encore meilleurs que l’an dernier. Le Rallye de Monte-Carlo est l’un des rallyes les plus délicats en termes de conditions avec des choix de pneumatiques difficiles, mais nous sommes prêts à relever le défi. »

 

Carte du Rallye de Monte Carlo

Carte du Rallye de Monte-Carlo 2024