28
Décembre
2022
|
13:53
Europe/Amsterdam

TOYOTA GAZOO Racing prêt à défendre son titre au Dakar 2023

Résumé

·       TOYOTA GAZOO Racing a pour objectif de remporter une deuxième victoire consécutive au mythique Dakar, dont l’édition 2023 se déroulera du 1er au 15 janvier en Arabie Saoudite

·       Les trois GR DKR Hilux T1+ seront, comme en 2022, confiés aux équipages Al-Attiyah/Baumel, De Villiers/Murphy et Lategan/Cummings

 

Image1

L'équipe TOYOTA GAZOO Racing est prête à affronter le rallye-raid le plus difficile du monde. Ses trois GR DKR Hilux T1+ sont d’ores et déjà rassemblés au Sea Camp, au nord de la ville saoudienne de Janbu. Le prologue de 11 km, qui sert à déterminer l’ordre de départ pour la première étape, lancera l'action dans l'après-midi du 31 décembre, avant le coup d'envoi de la course elle-même le 1er janvier 2023. La course comprendra ensuite quatorze étapes, avec un jour de repos après l'étape 8.

TOYOTA GAZOO Racing aborde le Dakar 2023 avec l’ambition d’y défendre le titre remporté en 2022 par le qatari Nasser Al-Attiyah et son copilote français, Mathieu Baumel, avec leur GR DKR Hilux T1+. C'était la deuxième victoire de Nasser et Mathieu pour l'équipe, et ils entendent bien renouveler cette performance cette année.

Au sein de l’équipe, le sud-africain Giniel de Villiers possède l'un des meilleurs palmarès sur le Dakar, ayant participé à vingt éditions de cette épreuve mythique. Il a remporté la course en 2009 et est monté sept fois sur le podium. Sur l’ensemble de ses participations, il n'a terminé qu'une seule fois en dehors du Top 10 et part à nouveau avec de grandes ambitions, toujours avec son copilote et compatriote Dennis Murphy.


L’autre duo sud-africain de l’équipe, composé de Henk Lategan et de son copilote Brett Cummings, ne compte que deux Dakar disputés ensemble. Leur première participation, en 2021, s’est terminée sur un accident sérieux entrainant une fracture de la clavicule pour Lategan. En 2022, ils ont pris leur revanche en remportant deux victoires d'étape.

Image2

Le Dakar 2023 s'annonce comme l'un des plus difficiles à ce jour, avec 14 étapes au lieu de la douzaine qui était devenue la norme lors des dernières éditions de la course. En outre, le Dakar va s’aventurer plus loin que jamais dans le bien nommé « Empty Quarter » d'Arabie saoudite. Si l’on ajoute à cela une journée de repos qui intervient bien après la mi-course et la suppression des points de ravitaillement en milieu d'étape, et il est clair que le Dakar 2023 sera difficile.

Pour y faire face, le GR DKR Hilux T1 + a bénéficié d’améliorations constantes depuis le dernier Dakar. Cela lui a notamment permis de remporter la première édition du championnat W2RC aux mains de Nasser et Mathieu, et d’emmener Giniel vers un nouveau titre dans le championnat sud-africain de rallye-raid, qui sert aussi de banc d'essais pour l'équipe. Avec des améliorations apportées à la qualité, à la fiabilité et à la durabilité, l'équipe est convaincue d'avoir construit une voiture encore meilleure que celle qui a remporté le Dakar 2022.

Le parcours du prochain Dakar commencera au Sea Camp, sur la côte nord-ouest de l'Arabie saoudite. De ce point partiront le prologue et l'étape 1, avant que l'étape 2 ne mène le rallye vers les superbes rochers et canyons autour d'Al’-Ula. L'étape 3 emmènera les concurrents vers Ha'il, où le bivouac restera trois jours avant de partir à Al Duwadimi pendant deux jours. A la fin de l’étape 8, le rallye arrivera dans la capitale saoudienne de Riyad pour une journée de repos bien méritée.

Ensuite, les concurrents mettront le cap vers l'est en direction de Haradh, avant d’entrer dans l’Empty Quarter pour les derniers jours de course. L'étape marathon de cette année - où les équipages s'éloignent du bivouac pour se rendre dans un camp sans assistance dans le désert, avant de repartir le lendemain - aura lieu vers la fin de la course et pourrait bien en modifier le résultat.

Les dernières étapes conduiront les équipages de Shaybah à Al-Hofuf, puis à la ville de Dammam, sur le golfe Persique. Si les trois dernières étapes du rallye sont relativement courtes avec des distances inférieures à 200 km, les organisateurs ont prévenu qu’elles pourraient bien être les plus difficiles et que les concurrents ne devront pas les prendre à la légère.

Le Dakar 2023 se terminera le 15 janvier à Dammam. Ce sera la première visite de la course dans cette ville, et aussi la première fois que le Dakar aura traversé l'ensemble de l’Arabie Saoudite, de la mer Rouge au golfe Persique

Déclarations :

Glyn Hall, Team Principal de l'équipe TOYOTA GAZOO Racing Dakar :

« Nous avons eu une année époustouflante avant d’arriver à cette course, avec notamment une victoire au Dakar en janvier dernier. Cela a été suivi par le titre W2RC, ainsi que la victoire au championnat sud-africain de rallye-raid. Nous pensons donc que nous sommes extrêmement bien préparés pour le Dakar 2023. Tout ce que je veux maintenant, c'est que la course commence afin de voir comment notre dernier GR DKR Hilux T1 + se compare à la concurrence. »

Nasser Al-Attiyah :

« Le Dakar, c'est vraiment le top ! Nous avons eu une excellente année, remportant le tout premier titre W2RC. Mais nous aimerions ajouter une nouvelle victoire sur le Dakar à la liste, et nous sommes sûrs que la voiture est assez bonne pour nous apporter cette réussite. »

Numéros des voitures :

N°200 : Nasser Al-Attiyah / Mathieu Baumel

N°205 : Giniel de Villiers / Dennis Murphy

N°217 : Henk Lategan / Brett Cummings