06
Juin
2022
|
15:36
Europe/Amsterdam

TOYOTA GAZOO Racing prêt à se battre pour une cinquième victoire aux 24 Heures du Mans

Résumé

· L’équipe TOYOTA GAZOO Racing vise une 5e victoire consécutive aux 24 Heures du Mans lors de la 90e édition de la mythique course qui se déroulera les 11 et 12 juin.

· L’équipe engage ses deux Hypercars GR010 HYBRID avec les équipages Conway/Kobayashi/Lopez et Buemi/Hartley/Hirakawa

TOYOTA GAZOO Racing a marqué l’histoire des 24 Heures du Mans en remportant toutes les éditions depuis 2018. L’équipe détient également les records du tour en course et en qualification. En 2021, TOYOTA GAZOO Racing fut le premier constructeur à gagner les 24 Heures du Mans dans la catégorie Hypercar, avec la GR010 HYBRID.

Cette année, Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López ont à cœur de défendre leur couronne mancelle avec la GR010 HYBRID n°7, après une première victoire émouvante en 2021. Ils arrivent en France juste après avoir gagné leur première course de la saison 2022 du Championnat du Monde d'Endurance FIA ​​(WEC), lors des spectaculaires 6 Heures de Spa début mai.

Pilotes de la GR010 HYBRID n°8, Sébastien Buemi et Brendon Hartley sont de multiples vainqueurs du Mans, avec respectivement trois et deux victoires. Cette année, ils sont associés à Ryo Hirakawa, qui a couru deux fois en LMP2 au Mans mais fait ses débuts dans la catégorie reine.

Il s’agit des premières 24 Heures du Mans pour Kazuki Nakajima dans son nouveau rôle de vice-président de TOYOTA GAZOO Racing Europe. Le triple vainqueur du Mans et champion du monde WEC 2018-2019 joue un rôle essentiel dans la gestion de l'équipe sur la piste et en dehors, renforçant les opérations et encourageant une atmosphère familiale dans l'esprit souhaité par le fondateur de l'équipe Akio Toyoda.

Troisième manche de la saison WEC 2022, Le Mans offre deux fois plus de points que les autres courses. Cette épreuve peut ainsi donner l’opportunité à TOYOTA GAZOO Racing de se hisser en tête des classements des constructeurs et des pilotes après un début d'année serré dans la catégorie Hypercar face à la forte concurrence d’Alpine et Glickenhaus.

36 courses et 8 championnats gagnés avec les Toyota hybrides depuis 10 ans

Les 24 Heures du Mans 2022 marquent une étape importante dans l'implication de Toyota dans les courses d'endurance. Il y a 10 ans, la première voiture hybride LMP1 de l'équipe, la TS030 HYBRID, faisait ses débuts en WEC au Mans 2012. Au cours de la décennie suivante, l'équipe a participé à 72 courses du WEC, remporté huit championnats du monde (quatre constructeurs et quatre pilotes), 36 courses et décroché 31 pole positions !

L'histoire de Toyota au Mans remonte à 1985 et elle sera célébrée cette année lorsque Kazuki Nakajima prendra le volant de la Toyota 85C Groupe C pour amener le trophée des vainqueurs sur la grille de départ dans le cadre des cérémonies d'avant-course. Le père de Kazuki, Satoru, a conduit cette voiture à la 12e place des 24 Heures il y a 37 ans.

Avant cela, l'équipe affrontera une intense semaine de préparation, qui débutera par la journée d’essais officielle du dimanche 5 juin. C'est la seule occasion de toute l'année pour les concurrents de tester leurs voitures sur les 13,626 km du Circuit de la Sarthe, qui est un mélange unique de routes publiques et de circuit permanent.

Les leçons tirées de cette journée d'essais guideront l'équipe alors qu'elle peaufinera les voitures pendant les cinq heures d'essais et la séance de qualification de 60 minutes du mercredi. Cinq autres heures d'essais se dérouleront jeudi, réparties avant et après la séance « Hyperpole » de 30 minutes à 20h00 lors de laquelle TOYOTA GAZOO Racing tentera de conquérir une sixième pole position consécutive.

Le départ des 90e 24 Heures du Mans sera donné samedi à 16h00 pour les 62 voitures et les 186 pilotes engagés dans cette épreuve qui s’annonce une fois de plus exceptionnelle.

Déclarations :

Kamui Kobayashi (Team Principal et pilote de la voiture n°7) : « Le Mans est le grand objectif de toute l'équipe et nous nous sommes préparés intensément pour être prêts à relever le défi. Même si nous avons gagné la course ces quatre dernières années, il y a toujours des difficultés et des situations où nous devons résoudre des problèmes. C'est arrivé en course l'an dernier mais, grâce aux efforts de l'équipe et des pilotes, nous avons trouvé une solution et finalement la voiture n°7 a remporté la course. Mike, José, moi-même et toute l'équipe de la n°7 avions attendu ce moment depuis longtemps, donc c'était très spécial, notamment parce que l'équipe de la n°8 complétait le doublé. Cette saison nous avons aussi eu quelques difficultés et ce fut regrettable que la n°8 abandonne à Spa. Les ingénieurs ont examiné le problème en détail et nous pensons que cela ne se reproduira plus. Je suis donc sûr que nous sommes prêts pour Le Mans ; nous y allons avec confiance et optimisme. Je suis sûr que nous serons les acteurs d'une course passionnante pour les fans. »

Mike Conway (Pilote de la voiture n°7) : « Je n'oublierai jamais la sensation de l'année dernière lorsque notre voiture a remporté Le Mans. Kamui, José et moi avions lutté pendant si longtemps pour y parvenir, poussant toujours et nous préparant pour cette grande course. C'est une émotion incroyable de monter sur la plus haute marche du podium pour la première fois, mais quand on a vécu ça une fois, on a envie d'y retourner. Ce sera plus difficile que jamais car la compétition est très serrée cette année en Hypercar, mais je sais à quel point cette équipe est forte et je suis sûr que nous pouvons à nouveau nous battre pour la victoire. »

José María López (Pilote de la voiture n°7) : « L'équipe a travaillé intensément depuis le drapeau à damier du Mans 2021 pour être forte pour la course de cette année. Merci à tous ceux, à Cologne et à Higashi-Fuji, qui poussent si fort pour s'assurer que nous sommes préparés et prêts à nous battre pour la victoire. Tout peut arriver au Mans donc impossible d'être confiant ; nous devons juste faire notre travail sans erreur, effectuer une course propre et voir où nous en sommes au drapeau à damier. Ce devrait être un combat passionnant avec Alpine et Glickenhaus, donc je suis sûr que ce sera super pour les fans. »

Sébastien Buemi (Pilote de la voiture n°8) : « J'attends toujours Le Mans avec impatience car c'est le point culminant de la saison ; nous travaillons si dur toute l'année pour cette course ! C'est un privilège d'avoir déjà remporté la course trois fois mais cela ne change rien à ma motivation et à mes émotions : chaque année, j'y vais avec une grande détermination à gagner. C'est une course tellement difficile et tant de choses échappent au contrôle du pilote ; la météo, les voitures de sécurité, les drapeaux jaunes et le trafic ont tous une influence. Nous savons que toute l'équipe doit être concentrée, sans aucune erreur, et cela nous donnera la chance de nous battre devant. »

Brendon Hartley (Pilote de la voiture n°8) : « Le Mans est une course tellement spéciale, tellement chargée d'histoire et avec une atmosphère vraiment unique. Je suis tombé amoureux de cette course la première fois que j'ai couru au Mans en 2012 et j'ai gardé des souvenirs incroyables depuis. À bien des égards, c'est un événement dur pour toute l'équipe car les jours avant la course sont longs et difficiles, alors une course de 24 heures est toujours un défi unique. Le simple fait d'arriver à la fin d'une telle épreuve est méritoire pour chaque équipe et chaque pilote qui y parvient, mais bien sûr, nous visons plus que cela. Nous voulons tous prolonger la série de victoires de TOYOTA GAZOO Racing au Mans. »

Ryo Hirakawa (Pilote de la voiture n°8) : « J'ai vraiment hâte de disputer mon premier Le Mans avec TOYOTA GAZOO Racing. Quand j'ai couru pour la première fois au Mans, en 2016, j'étais incroyablement impressionné par l'ambiance et le nombre de fans ! C'est un événement vraiment spécial et c'est un honneur d'en faire partie. Spa a été une course difficile pour notre voiture, et décevant pour moi puisque que je n’ai pas eu la chance de faire de tours en course. Tout le monde dans l'équipe a travaillé dur pour résoudre le problème et s'assurer que nous sommes bien préparés pour Le Mans, donc j'espère une course solide et une lutte serrée à l'avant. »

Communiqué de presse :

https://toyotagazooracing.com/pressrelease/

Dossier de presse TOYOTA GAZOO Racing 2022, vidéos et photos :

https://www.tgr-dam.com .