07
Mai
2018
|
16:51
Europe/Amsterdam

Le Toyota Research Institute ouvrira en octobre un site d’essai pour véhicules autonomes dans le Michigan

Ce centre d’essais de 24 hectares permettra d’accélérer le développement du mode de conduite assistée Toyota Guardian

Toyota Research Institute (TRI) va construire un circuit fermé destiné à la mise au point de ses technologies de conduite assistée et autonome. Les demandes de permis de construire ont été déposées en vue de transformer un terrain d’environ 24 hectares sur le site d’essais Michigan Technical Resource Park (MITRP) d’Ottawa Lake. Lorsqu’il deviendra opérationnel en octobre, le nouveau site servira exclusivement à TRI pour reproduire des scénarios de conduite « limites », trop risqués pour être testés sur la voie publique.

« En construisant notre propre circuit d’essais, nous pouvons l’adapter spécifiquement à nos besoins et avancer à grands pas, en particulier concernant les capacités du mode de conduite assistée Toyota Guardian », commente Ryan Eustice, vice-président de TRI en charge de la conduite automatisée. « Ce nouveau site nous donnera la liberté de personnaliser les scénarios d’essai afin de repousser les limites de nos technologies et de progresser dans la conception d’un véhicule conduit par un humain, mais incapable de provoquer un accident.

Le centre d’essais de TRI sera construit à l’intérieur du périmètre de la piste d’essai du parc, un anneau de 2,8 km. Il intégrera des simulations d’embouteillages urbains, des revêtements glissants ainsi qu’un tronçon de route à quatre voies et séparateur central, doté de bretelles d’accès et de sortie à haute vitesse.

TRI, qui loue le terrain au MITRP, prend en charge les études, la construction et la maintenance future des installations. En outre, il aura accès à l’anneau ainsi qu’à d’autres installations et prestations sur place, mises à la disposition des clients par le parc. Ce nouveau centre renforcera les moyens d’essais en circuit fermé de TRI, en s’ajoutant aux partenariats déjà noués en Californie avec GoMentum Station (une ancienne base militaire) et, dans le Michigan, avec Mcity (une ville artificielle) et l’American Center for Mobility.

« Nous nous réjouissons de ce partenariat avec TRI », déclare Mike Jones, président du MITRP, « et nous sommes convaincus qu’il sera profitable aux deux parties. »

Le site sert de terrain d’essais automobiles depuis 1968, date de sa création par un équipementier. Ce parc technologique de 136 hectares a été revendu en 2010 à un entrepreneur privé, qui l’exploite désormais en le proposant à des constructeurs de voitures, d’utilitaires, de véhicules tout-terrain et à des équipementiers, afin d’y réaliser des essais et des développements techniques poussés.