07
Mars
2019
|
21:03
Europe/Amsterdam

Rallye du Mexique : la Toyota Yaris WRC passe d’un extrême à l’autre !

Après sa victoire sur la neige et le verglas au Rallye de Suède qui l’a placée en tête des championnats constructeurs, pilotes et copilotes, l’écurie TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team se prépare à une toute autre épreuve : le Rallye du Mexique, première manche sur terre de la saison. Vainqueur en Suède, Ott Tänak mène pour la première fois de sa carrière le classement des pilotes. De leur côté, ses équipiers Jari-Matti Latvala et Kris Meeke ont déjà remporté ce rallye par le passé.

Avec des températures avoisinant les 30 °C, le Rally Guanajuato México est d’habitude l’un des plus chauds du Championnat du Monde FIA des Rallyes. Mais c’est aussi le plus haut puisque l’itinéraire culmine à 2 737 mètres, une altitude où la raréfaction de l’oxygène peut faire perdre jusqu’à 20 % de puissance.

Cette année encore, l’épreuve débute par la spéciale spectaculaire de jeudi soir à travers les rues colorées et les tunnels de Guanajuato. Vendredi soir et samedi soir, la localité accueillera une autre spéciale tout près du parc d’assistance de León, avec deux passages sur le circuit de la ville. Dimanche enfin, la nouvelle spéciale de Mesa Cuata empruntera la première moitié d’El Chocolate de vendredi, avant une seconde visite à Las Minas pour la Power Stage de clôture.

Statistiques Rallye du Mexique

Année

Ott Tänak

Jari-Matti Latvala

Kris Meeke

2018

14

8

3

2017

4

6

1

2016

6

1

-

2015

22

15

16

2014

15

2

Abandon

2013

-

16

-

Retour sur l’édition 2018 
Pour son premier rallye sur terre au volant de la Toyota Yaris WRC, Ott Tänak s’est bien défendu au Mexique puisqu'il était troisième au général et en lice pour la victoire, avant de connaître un problème de turbo le samedi matin. Reparti le dimanche, il a gagné la Power Stage devant Jari-Matti Latvala. Celui-ci a fini huitième selon les règles relatives aux nouveaux départs, après une panne d’alternateur le vendredi. Sur la troisième Yaris WRC, Esapekka Lappi a lui aussi été contraint à un nouveau départ après une sortie de route.

Communiqués détaillés (en anglais) sur le site officiel de TOYOTA GAZOO Racing :
https://toyotagazooracing.com

Suivez TOYOTA GAZOO Racing WRC sur :
∇Facebook : www.facebook.com/TOYOTAGAZOORacingWRC
∇Twitter : www.twitter.com/TGR_WRC (@TGR_WRC)
∇Instagram : www.instagram.com/tgr_wrc (@TGR_WRC)
∇YouTube : www.youtube.com/channel/UCCtALHup92q5xIFb7n9UXVg

Site internet TOYOTA GAZOO Racing :
https://www.tgr-dam.com (avec identifiant et mot de passe)

Après notre superbe victoire en Suède, l’équipe est confiante sur nos chances pour le Mexique. Entre l'altitude et la chaleur, c’est toujours une épreuve difficile pour les équipes. Mais depuis l’an dernier, nous avons beaucoup travaillé pour améliorer la fiabilité de la voiture dans ces conditions, en peaufinant notamment le système de refroidissement. La semaine dernière, nos essais en Espagne se sont bien passés et nous nous sentons fin prêts.
Tommi Mäkinen, directeur de l'équipe
Ott Tänak (Yaris WRC #8)
La victoire en Suède a été pour nous un grand moment, mais il a fallu penser très vite au Mexique. Tout de suite après le rallye, nous avons pris directement l’avion pour l’Espagne et deux jours d’essais sur terre les lundi et mardi. Nous avons travaillé sur différents points pour essayer d’optimiser la préparation. Toute l’équipe s’est donné beaucoup de mal et nous devrions être compétitifs au Mexique. En tant que leaders du championnat, nous partirons en tête le vendredi. Cela ne va pas faciliter les choses, mais nous avons vu l’an dernier au Mexique qu’il était possible de faire un bon résultat avec cette position de départ. Donc nous verrons bien. 
Ott Tänak (Yaris WRC #8)
Jari-Matti Latvala (Yaris WRC #10)
Vivement le Mexique ! Enfin la chaleur du soleil après l’hiver finlandais... Jusqu’à présent, la saison n’a pas vraiment débuté comme je l’aurais voulu. Mais l’aspect positif, c’est ma position de départ puisque je serai le huitième à m’élancer le premier jour. Mes essais en Espagne se sont bien passés la semaine dernière, dans une configuration presque identique – à quelques détails près – à celle de l’Australie où j’ai gagné. Et ce qui renforce surtout ma confiance, c’est que toute l’équipe est parfaitement préparée cette année à l’altitude et aux températures élevées. 
Jari-Matti Latvala (Yaris WRC #10)
Kris Meeke (Yaris WRC #5)
J’ai fait deux jours d’essais dans le sud de l'Espagne la semaine dernière, la première fois que je pilotais la voiture sur terre en dehors de la Finlande. Cela m’a été très utile et je me sens plus à l’aise. Le Mexique m’a plutôt réussi ces dernières années : j’ai remporté la course en 2017 et, l’an dernier, j’étais dans le peloton de tête et j’ai fini troisième. Avec cette autre voiture, j’espère pourvoir me mesurer là encore à la fine fleur des pilotes. À Monte-Carlo et en Suède, les conditions étaient très difficiles et il aurait été facile de commettre une erreur. Le Rallye du Mexique est généralement beaucoup plus roulant, j’ai hâte d’y être. 
Kris Meeke (Yaris WRC #5)