Vaucresson, France,
08
Janvier
2016
|
12:00
Europe/Amsterdam

Le nouveau bonus écologique réservé aux hybrides et hybrides rechargeables essence

  • Le montant du nouveau bonus écologique est de 750 euros pour les hybrides et 1 000 euros pour les hybrides rechargeables. Il est désormais réservé aux motorisations essence.
  • Les hybrides Toyota et Lexus dont les émissions de CO2 sont inférieures à 110 g/km continuent à bénéficier du nouveau bonus écologique.
  • En 2015, les modèles hybrides ont représenté plus de 40 % des ventes de Toyota et Lexus. Cette proportion continuera à progresser en 2015 avec l’arrivée de plusieurs nouveautés.

En 2016, la plupart des modèles hybrides Toyota et Lexus continuent à bénéficier du bonus écologique, désormais réservé aux motorisations essence. Son montant est fixe et s’établit à 750 euros pour les véhicules Full Hybrid essence rejetant moins de 110 g de CO2/km (avec un critère technique basé sur la puissance maximum sur 30 minutes du moteur électrique, supérieure ou égale à 10 kW, rempli par tous les hybrides Toyota) et de 1 000 euros pour les véhicules hybrides rechargeables essence dont les rejets de CO2 sont compris entre 21 et 60 g/km.

Bonus et Prime à la conversion
(mise au rebut d’un véhicule Diesel mis en circulation avant le 1er janvier 2006)
2016  
Véhicules neufs (hors diesel) Bonus Prime à la conversion Montant maximal
(Bonus + Prime à la conversion)
       
CO2 ≤ 20 g/km (VP + VUL) 6 300 euros 3 700 euros 10 000 euros
21 ≤ CO2 g/km≤ 60 (VP + VUL)
Prius Rechargeable
1 000 euros 2 500 euros 3 500 euros
61≤ CO2 g/km ≤ 110 (VP) 750 euros
(réservé au Full Hybrid)
1 000*
(Euro 6)
1 750 euros
500 euros *
(Euro 5**)
1 250 euros
Véhicules d’occasion (hors diesel) : Pas de Bonus Prime à la conversion
   
CO2 ≤ 110 g/km (VP) 1 000 euros* (Euro 6)
500 euros* (Euro 5)
* Véhicules acquis par une personne non imposable
** Quelques véhicules ayant fait l’objet d’une dérogation de stock jusqu’au 31/08/2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


Le dispositif de super bonus ou « prime à la conversion » qui incite à l’achat d’un véhicule peu polluant évolue lui aussi et s’applique pour la mise en destruction d’un véhicule diesel immatriculé avant le 1er janvier 2006, au lieu de 2001 auparavant. La prime s’élève à 2 500 euros pour l’achat ou la prise en location (au moins deux ans) d’une voiture particulière neuve non diesel dont les émissions de CO2 sont comprises 21 et 60 g/km, comme c’est le cas de la Prius Rechargeable.
Pour les personnes physiques n’ayant pas eu à payer d’impôt sur le revenu l’année précédant celle de l’acquisition, son montant est de 1 000 euros (soit un doublement par rapport à l’an dernier) pour une voiture particulière neuve ou d’occasion non diesel émettant entre 60 et 110 g/km de CO2 et conforme à la norme Euro 6 ou 500 euros pour une voiture particulière neuve ou d’occasion non diesel émettant entre 60 et 110 g/km de CO2 et conforme à la norme Euro 5. 

« Nous apprécions les efforts importants du gouvernement français pour maintenir une aide en faveur des véhicules 100 % hybrides, qui concourent efficacement à la réduction de la consommation et de l’effet de serre ainsi qu’à l’amélioration de la qualité de l’air, » commente Pascal Ruch, président-directeur général de Toyota France. « Cette politique incitative encourage les constructeurs à poursuivre sur la voie de voitures toujours plus sobres et propres ».

Bonus écologique pour les hybrides Toyota et Lexus Émissions de CO2 Bonus 2016
Hybrides Toyota Yaris Hybride 75 à 82 g/km 750 €
Auris Hybride 79 à 91 g/km 750 €
Auris TS Hybride 81 à 92 g/km 750 €
Prius 89 à 92 g/km 750 €
Nouvelle Prius* à partir de 70 g/km 750 €
Prius+ 96 à 101 g/km 750 €
Lexus CT 200h 82 à 94 g/km 750 €
IS 300h 97 à 107 g/km 750 €
GS 300h Pack et Luxe 104 à 106 g/km 750 €
RC 300h Luxe 108 g/km 750 €
Hybrides
rechargeables
Toyota Prius Rechargeable 49 g/km 1 000 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* La nouvelle Prius sera commercialisée prochainement

Par ailleurs, les conditions d'application et les montants du malus restent identiques à 2015. En France, les ventes cumulées des modèles Toyota et Lexus hybrides proposés à ce jour dépassent les 160 000 unités. Sur l’année 2015, elles ont encore progressé de 14 % par rapport à 2014, pour atteindre 35 666 unités, soit 45 % du total des ventes de Toyota France. Cette croissance se poursuivra en 2016 grâce à l’arrivée de plusieurs nouveaux modèles hybrides en 2016, dont le nouveau RAV4, la Prius de quatrième génération et le SUV compact C-HR chez Toyota, mais aussi le nouveau RX 450h, les nouvelles GS 300h et GS 450h ainsi que le coupé RC 300h chez Lexus. 

Les ventes de Toyota Yaris Hybride « Made in France » pèsent plus de 50 % des ventes totales du modèle en France. Celles de Toyota Auris Hybride et de sa déclinaison break Auris Touring Sports Hybride (fabriquées en Grande-Bretagne) représentent plus de 80 % des ventes totales du modèle dans l’Hexagone. 

À l’échelle mondiale, les ventes cumulées d’hybrides Toyota et Lexus depuis le lancement de la première Prius en 1997 ont dépassé les 8 millions en août 2015, moins de 10 mois après le cap des 7 millions.