Toyota i-road

  • Première mondiale du TOYOTA i-ROAD, un mode de transport inédit
  • Véhicule de mobilité individuelle compact et tout électrique à trois roues, doté d'un habitacle biplace confortable et fermé
  • Nouvelle technologie « Active Lean » de prise d'angle automatique, sous l'effet du virage et la vitesse
  • Largeur de 850 mm comparable à celle d'un deux-roues classique, permettant de se faufiler comme une moto dans les embouteillages urbains
  • Moteur tout électrique zéro émission, quasiment silencieux et offrant 50 km* d'autonomie

Mode de transport totalement inédit et plus agile qu'une voiture en milieu urbain, le véhicule de mobilité individuelle TOYOTA i-ROAD se dévoile en première mondiale au Salon de Genève 2013.

 

équipé d'un habitacle confortable et fermé accueillant deux occupants assis en tandem, ce véhicule électrique (VE) très compact se démarque par sa technologie exclusive de prise d'angle « Active Lean » qui ajoute à sa conduite intuitive le plaisir de rouler sans casque et en toute sécurité, en disposant d'une autonomie de plus de 50 km*.

Activement engagé dans la réduction de la consommation énergétique et l'impact écologique des transports, Toyota étudie et développe depuis plus de 40 ans des solutions de mobilité plus respectueuses de l'environnement, dans sa quête de la gamme ultime d'éco-voitures qui satisfera tous les profils d'utilisateur.

En adaptant sa technologie Hybrid Synergy Drive® à des VE, des véhicules hybrides électriques rechargeables (VHER) et des véhicules à pile à combustible (FCV), Toyota pose les jalons d'une coexistence future de plusieurs types d'éco-voitures.

Si les hybrides, les VHER et les FCV conviennent parfaitement à un usage généralisé sur moyennes et longues distances, Toyota considère avant tout les VE comme un mode de transport citadin dédié aux petits trajets. Ses bureaux de R&D étudient d'ailleurs les véhicules de mobilité individuelle depuis plus de dix ans.

à un tel véhicule, l'utilisateur demande d'être plus confortable, mieux protégé des intempéries et plus sûr qu'un deux-roues, mais d'en conserver toutefois certains avantages : un coût d'utilisation modique et des dimensions contenues (particulièrement en largeur), pour profiter de la facilité de stationnement et de la maniabilité en ville des scooters et des motos.

2,350 m de long, 1,445 m de haut et 1,700 m d'empattement… La particularité du TOYOTA i-ROAD est ailleurs : dans sa largeur ultra-réduite de 0,850 m, du même ordre de grandeur qu'un deux-roues classique. Non seulement celle-ci lui vaut une même liberté d'évolution dans la circulation la plus dense, mais elle permet aussi d'en garer quatre exemplaires sur une seule place de parking !

Totalement non polluant, le groupe motopropulseur du TOYOTA i-ROAD est équipé d'une batterie lithium-ion alimentant deux moteurs électriques de 2 kW montés dans les deux roues avant. Vif à l'accélération et d'un fonctionnement quasi-silencieux, il affiche une autonomie d'une cinquantaine de kilomètres*, puis se recharge complètement sur une simple prise de courant domestique en trois heures seulement.

L'élément-clé de la stabilité du TOYOTA i-ROAD, mais aussi de sa sécurité, de son confort et de son agrément de conduite est sa nouvelle technologie de prise d'angle « Active Lean », complètement intuitive.

Ce système repose sur un moteur électrique de commande d'inclinaison et un mécanisme monté au-dessus du support de suspension avant, relié par une fourche d'articulation aux roues droite et gauche. Un module électronique calcule l'inclinaison requise en fonction de l'angle de braquage, de la vitesse et des informations reçues d'un capteur gyroscopique. Alors, le système déplace automatiquement les roues vers le haut et le bas en sens opposé, en leur appliquant un angle d'inclinaison destiné à contrebalancer la force centrifuge du virage.

Offrant un rayon de braquage minimum de 3,0 mètres seulement, le dispositif opère aussi lorsque le véhicule roule en ligne droite sur une chaussée irrégulière en compensant alors automatiquement les dénivelés pour maintenir une assiette constante.

Le système Active Lean ne demande aucune compétence de pilotage particulière ; il offre une conduite unique en son genre qui procure tout le plaisir d'un deux-roues mais dispense le conducteur de stabiliser lui-même le véhicule en posant les pieds au sol, dans les manœuvres lentes et à l'arrêt.

C'est d'ailleurs pourquoi le TOYOTA i-ROAD peut recevoir une structure d'habitacle fermée, donc plus sûre et à l'abri des intempéries.

Par conséquent, non seulement il se conduit sans casque mais il autorise en outre une vie à bord plus proche de celle d'une voiture, c'est-à-dire pouvant profiter d'équipements tels que l'éclairage, le chauffage, le système audio et la connectivité mains-libres Bluetooth.

Selon Toyota, ce véhicule de mobilité individuelle devrait jouer un rôle majeur dans la réduction des embouteillages et de la pollution atmosphérique en agglomération.

Ainsi, les navetteurs pourront utiliser les transports en commun ou leur voiture personnelle classique pour se rendre jusqu'aux abords de la ville, puis choisir le

TOYOTA i-ROAD pour terminer leur trajet et se déplacer en centre-ville.

 

Par ses dimensions compactes, sa maniabilité, sa facilité de stationnement, sa recharge rapide et sa disponibilité en version ouverte ou fermée, le nouveau véhicule de mobilité individuelle Toyota est un mode de transport citadin idéal pour réduire les embouteillages et les émissions de CO2, NOx et matières particulaires en ville, sans renoncer à la liberté de déplacement de chacun.